Poésie de Noël 4e


Tasha Tudor

Dans l’attente de Noël

Pays blanc
pays blanc comme l’eau
dans les jurons le jour
l’amour comme un berger rêve dans la rocaille
tant de gibets
le juste au vent de nuit s’éloigne
l’ogive des oiseaux et du silence autour
dans les vitraux la rivière des cathédrales
la joie couvait dans les ronces parmi les mûres
dans les châteaux naissaient d’étranges
parousies
on attendait un dieu (moitié ombre et d’azur)
le feu se moquait des audaces du rebelle
la brise labourait des océans de nuit
on s’en allait vers le pays des vieilles pages
d’un livre de plein ciel qui jamais ne s’écrit

  Charles Le Quintrec (1926-2008)

Publicités

A propos Brune

Mère-enseignante de 8 enfants. Site: grandirpresduchataignier
Cet article, publié dans accueil, école-maison, Divers, français 4e, IEF, Instruction formelle, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s