Géographie CM1


Notre leçon a porté sur les méridiens et les parallèles. Il s’agissait de comprendre sommairement ce que sont les lignes imaginaires représentées sur les cartes et les globes et ainsi apprendre à nommer les principales.

« Afin de s’orienter et se repérer sur terre, on utilise les points cardinaux et des lignes imaginaires appelées méridiens et parallèles.

Les points cardinaux

Rose des veentsPour se repérer on utilise les quatre points cardinaux : nord, sud, est et ouest. Ils forment la rose des vents. Avant l’invention de la boussole (XI-XIIème siècle, chinois et arabes), s’orienter, comme son nom l’indique, c’était chercher l’orient (l’est et la ville de Jérusalem) et l’est était placé en haut.

Les points cardinaux sont des repères précis et constants. La boussole permet de trouver le nord. Sur une carte, sauf indication contraire et par convention, le nord est placé en haut.

Les lignes imaginaires

On utilise aussi des lignes imaginaires tracées sur les cartes. On sépare les deux hémisphères du globe par l’Équateur, cercle imaginaire faisant le tour de la Terre et placé à égale distance des deux pôles.

Un parallèle est un cercle imaginaire parallèle à l’Équateur. La distance qui sépare un parallèle de L’Equateur, exprimée en degrés,  se nomme latitude.

indexPour affiner ce repérage et donner les coordonnées d’un point précis, on a imaginé les méridiens, demi-cercles imaginaires reliant les deux pôles, et perpendiculaires à l’Équateur et aux parallèles. Le méridien référence est celui de Greenwich, en Angleterre, fixé comme méridien de référence en géographie et en navigation.

La distance qui sépare un méridien du méridien de Greenwich, exprimée en degrés, est appelée longitude. »

Tiré du site https://miscellaneesdublog.wordpress.com/

En plus du travail écrit, j’aime accompagner la leçon de ce qu’on appelait autrefois les travaux pratiques. Pour la structure de ces leçons je m’inspire largement des manuels de géographie  de Louis Planel que l’on peut retrouver sur le site Manuels anciens. Toutes les leçons de géographie ne se prêtent cependant pas à des travaux pratiques. La leçon sur les parallèles et les méridiens a été tirée d’une source autre et j’en ai conçu une partie travaux pratiques à l’aide d’un agrume épluché pour illustrer les lignes longitudes.

DSC01016

DSC01009

Publicités

A propos Brune

Mère-enseignante de 8 enfants. Site: grandirpresduchataignier
Cet article a été publié dans accueil, école-maison, CM1, Divers, Géographie, IEF, Instruction formelle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Géographie CM1

  1. Yolaine dit :

    Hihihi
    j’avais utilisé une orange en exemple avec des 5è années alors que j’étais en stage au Canada devant l’inspecteur
    il avait adoré ma séance (le jour d’Halloween avec tous les enfants déguisés, le stress!!!!!!!!!!!!!!!). Ma tutrice canadienne avait même photocopié ma préparation pour al garder en mémoire (j’ai un cru un moment qu’elle allait l’encadrer!!!!)
    Du coup c’est un « truc » que j’utilise à chaque fois!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s