La petite maison dans la prairie 2


DSC00918

Dans le deuxième extrait du récit qui marque le premier jour d’école de Laura Ingalls, celle-ci, pour s’y rendre, emprunte avec sa sœur Marie un long chemin dans la prairie. L’angoisse monte à mesure que les deux fillettes se rapprochent des cris des élèves. Que vont penser d’elles les enfants du village?

Tous les enfants, à un moment ou un autre sont confrontés à la peur d’arriver dans un nouveau groupe, dans un lieu inconnu. Laura agit maladroitement et devient la cible des moqueries du groupe…

Dans la partie du travail autour du texte qui permet de s’approprier le texte, j’ai conçu une petite capeline avec ma fille. Ainsi, elle a rejoué le passage en se déguisant en Laura. Ce jeu anodin permet à l’enfant d’entrer dans le récit en jouant le personnage. Des libertés ont été prises dans le scénario…

Pour concevoir une capeline ou un chapeau de « paille », cliquer sur les liens intégrés dans les mots.

Laura 1

Laura 2

Laura 4

Pour télécharger le texte et le travail autour du récit: Texte 2 Laura ingalls CM1

DSC00922

 

Publicités

A propos Brune

Mère-enseignante de 8 enfants. Site: grandirpresduchataignier
Cet article a été publié dans école-maison, CM1, CM1, Divers, IEF, Instruction formelle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour La petite maison dans la prairie 2

  1. Véronique dit :

    J’avais confectionné un chapeau et un manteau sur le modèle de la petite maison, ma fille avait 4 ou 5 ans, elle en a 24 aujourd’hui!
    Chapeau en velours rouge ras, intérieur Liberty, croquet vert bouteille au bord…
    Il est quelque part au grenier!
    N’oubliez pas de tresser les cheveux : deux nattes avec de beaux rubans au bout! Une robe à smokes et un tablier par dessus, une paire de bottines et le tour est joué !….j’adore !
    Aujourd’hui, on nous prendrait pour des fous ! J’adore!!! Oui, je suis toujours aussi folle! Et alors! Je ne suis pas la seule !😀

  2. Le choix a été cornélien mais j’ai finalement préféré sélectionner pour cette année la version canadienne de Lucy Maud Montgomery, étant donné que nous vivons au Canada. Toute cette année, Anne Shirley, l’héroïne, nous accompagnera dans certains apprentissages, et notamment celui de la couture. Nos activités ressembleront certainement aux vôtres. Quelles sources de ravissement et de beauté, ces œuvres littéraires ! Merci pour ce nouveau partage

    • Brune dit :

      Anne aux pignons verts! 🙂 Beau choix! De mon côté, je ne prend que des extraits. Donc, on va passer à d’autres textes les semaines suivantes! Mais oui, la couture et autres activités vont nous suivre tout au long de l’année! 🙂 Je vous souhaite à ta fille et toi de beaux moments!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s