Leçon de choses sur le coquelicot


DSC00252

Les champs de blé sont déjà dorés. La chaleur caniculaire fait exploser les taches rouges des coquelicots dans le paysage. Cette jolie fleur, qui penche le cou dès qu’on la cueille, a inspiré de nombreux peintres, notamment Claude Monet. Il était temps que nous nous penchions sur une observation de plus près de cette jolie herbacée.

Le coquelicot tire son nom  de l’onomatopée ancien « coquelicoq » (en 1545) qui est, lui, voisin de l’ancien français « coquericoq » – qui a donné aujourd’hui « cocorico ». Les pétales flamboyants  rappellent la crête du coq.

Cette fleur très ancienne et messicole provient du Moyen-Orient et fut importée par le commerce des céréales.  Elle pousse  en bordure de chemin, sur les terrains vagues et surtout parmi les graminées. Elle fait partie de la famille des Papavéracées (pavots) qui sont considérées comme les compagnons des céréales. Très tôt dans l’histoire, on attribua des vertus soporifiques au coquelicot. Les Égyptiens disposaient des pétales de coquelicot dans les tombeaux afin d’offrir un sommeil serein au défunt.

En observant la plante qui peut atteindre entre 60 et 120 centimètres de hauteur, nous constatons que sa tige est frêle et parsemée de petits poils tout autour. Si on sectionne la tige, on y trouve un suc laiteux. La fleur est composée de quatre pétales rouges vermeilles et ornée d’étamines noir bleuté. En son centre trône la capsule (le fruit), d’où s’échappent de nombreuses graines. DSC00251

DSC00258

DSC00259

DSC00249

Pour conserver plus longtemps la fleur après l’avoir cueillie, il est conseillé de brûler la pointe de la partie coupée afin de faire coaguler le suc.

Les enfants ont bien sûr été invités à faire des schémas.

DSC00371

DSC00372

*Ces schémas sont tirés du tableau n°43 des éditions mdi que l’on peut trouver sur la page du riche site Manuels anciens.

Image tirée du site Manuels anciens

La leçon s’est poursuivie avec la confection des traditionnelles poupées.

DSC00275

Nous avons également tenté la recette de sirop de coquelicot. Dès qu’ils sont au contact de l’eau bouillante, les pétales perdent leur coloris rouge pour prendre un ton violacé. En cette période de chaleur, la dégustation nous a désaltérés et permis de goûter au parfum subtil de la fleur.

DSC00281

Publicités

A propos Brune

Mère-enseignante de 8 enfants. Site: grandirpresduchataignier
Cet article a été publié dans accueil, école-maison, Divers, IEF, Instruction formelle, leçons de choses, sciences. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Leçon de choses sur le coquelicot

  1. Bonjour,
    Tu le fais comment ton sirop de coquelicot ? J’ai vu aussi qu’on pouvait en faire de la confiture : tu as déjà essayé ?

    • Brune dit :

      j’ai pris une recette sur internet. Il fqllqit jeter de l’eau bouillante sur les petales et laisser infuser 10 minutes. Ensuite comme dans les sirop ordinaire mettre l’equivalent en sucre du poids des petales plus l’eau… La confiture je n’ai jamais essaye…

  2. Encore une très belle leçon !
    Justement hier, ma fille m’a appris à faire des poupées de coquelicots au Jardin botanique de Montréal, et mon fils, ayant récupéré une capsule, s’est amusé à semer des graines partout dans notre potager… Hum un bon sirop de coquelicot avec de l’eau bien fraîche, à l’ombre du grand châtaignier…

    • Brune dit :

      Ah! le jardin botanique de Montréal: une merveille! Grace @ fiston vous aurez de beaux coquelicots dans le jardin!!! En passant: bonne Saint Jean 😉
      PS mon ordi etant hors service j’ai un mal fou a trouver les accents sur un vieux portable qui comporte un clavier anglais

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s