Vers le brevet


Afficher l'image d'origine

Cette année, le cursus de ma 3e se déroule différemment. Les années qui ont précédées ont été une construction de ses connaissances (et  les fameuses « compétences » peuvent se greffées plus facilement   sur ces savoirs). Elle a reçu, je pense, suffisamment de fondamentaux et une assez bonne culture générale. Enfin, je l’espère. On pourrait toujours faire mieux! Et j’ai sûrement omis des aspects. La culture prend toute une vie à bâtir!

Or, cette année est différente. Il s’agit maintenant d’entrer dans un établissement l’an prochain. Il lui faut apprendre à décoder et comprendre ce que l’EN attend d’un élève en 3e pour s’y retrouver plus facilement quand elle sera en seconde.

J’ai l’impression d’entraîner une athlète. Bien sûr, le brevet, ce n’est pas le marathon… Le niveau n’est peut-être plus « ce qu’il était », mais il nécessite tout de même de la préparation. Un jeune issu de l’IEF a besoin de savoir ce qu’on attend de lui. Il ne comprend pas forcément les attendus réels derrière les questions puisque nous travaillons autrement! Mais jusqu’ici, je trouve que le travail des années antérieures tient la route.

Afficher l'image d'origineLes différences que j’observe sont de l’ordre du travail sur le texte lui-même. Nous avons toujours fait des compréhensions de texte. Dans le travail que nous effectuons cette année, je vois qu’une part non négligeable s’appuie sur l’interprétation du texte. Compréhension et interprétation se ressemblent mais ne sont pas tout à fait pareil. L’interprétation peut prêter davantage à du hors sujet! J’ai également mis à jour les connaissances de ma fille sur les figures de style. Je lui ai donné deux cours sur le sujet avec prise de notes et petites fiches à faire par elle-même et à réviser. Et depuis, je suis attentive à les lui faire pratiquer au fil des textes qu’elle traite avec le   manuel Terre des lettres que j’apprécie toujours autant, sinon davantage en cette dernière année de collège. Je travaille également les verbes au niveau de leur valeur réelle de temps. Nous avions travaillé fortement les conjugaisons en elles-mêmes. Maintenant nous ajoutons d’autres « bonifications ».

Nous allons également travailler à produire des textes argumentatifs. L’écriture, le vocabulaire sont déjà bien présents. Maintenant, nous peaufinons en organisant ces écrits selon les types de textes que nous devons utiliser. J’ai puisé sur Kartable des conseils judicieux pour le texte argumentatif.

Nous procédons ainsi pour chaque matière. En histoire je note qu’il faut bien insister sur les cartes en document, en mathématiques sur les propriétés à savoir par cœur etc…

Ainsi, ma fille continue à apprendre beaucoup de notions cette année. Je réalise combien les outils fournis dans les années précédentes sont autant de forces pour elle. Il y a encore, bien honnêtement, du pain sur la planche pour le reste! Mais il s’agit de « peaufinage »et c’est en cela que c’est rassurant car le moteur est bon, il ne faut « qu’ajuster »! Elle est  « rassurée » en voyant qu’en début d’année, ses épreuves de brevet blanc sont déjà  bons…

DSC02859Nous gardons quelques plages qui ressemblent à « avant ». Elle est attachée aux cahiers d’enquête en rédaction; elle aime encore revoir les périodes qui ponctuent l’année telles celle des saisons et de Noël! Nous adaptons les leçons de choses pour les ouvrir sur des notions propres à son âge. Nous profitons des promenades qui lui permettent de s’aérer. Ces éléments, plus le travail de dictée, de grammaire sont conservés mais occupent une place moins grande dans le quotidien. L’ajout de la nouveauté n’est cependant  pas sans intérêt intellectuel: je sens qu’elle est prête à s’ouvrir à la réflexion que demandent la littérature, l’histoire et la géographie.

Comme nous devons passer en revue toutes les matières (ou presque) cela demeure une année costaude… Le piège de l’IEF serait  de partir trop confiant! N’entend-on pas que le niveau baisse? Il baisse, mais les élèves qui sont en classe sont rompus aux exercices de notations et aux types de questions demandées. En IEF, il faut familiariser notre enfant avec tout cela avant de l’envoyer passer les épreuves.

Je suis confiante. Mais « tant qu’à faire », je souhaite que ma fille puisse sortir de cette expérience avec fierté et attaquer  avec confiance la seconde au lycée qu’elle fréquentera l’an prochain.

Publicités

A propos Brune

Mère-enseignante de 8 enfants. Site: grandirpresduchataignier
Cet article a été publié dans 3e, école-maison, brevet, Divers, IEF, Instruction formelle, réflexion. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Vers le brevet

  1. Pas d’angoisse… Comme vous le dites, vos années antérieures ont certainement appris à cette demoiselle l’essentiel : savoir comprendre sa propre langue et écrire dans une langue correcte, savoir réfléchir sur une consigne, et savoir faire preuve d’esprit critique… Le reste, c’est surtout de la mémorisation…
    Pour info. un document sur le théâtre, qui peut vous donner une idée complémentaire de la structure d’un groupement de textes et des suggestions d’activités, dont certaines sont corrigées (les lectures analytiques, par ex.) : http://www.crdp-nice.net/theatre/#college.html
    Cette partie du site a été réalisée par une de mes collègues enseignant en collège, pour un site du Crdp plus vaste, et, selon moi, elle combine très bien les nouvelles approches des programmes et le maintien d’exigences « littéraires ». Car le plus important est moins le « brevet », même s’il reste la 1ère étape qui montre ce que peut être un examen, que la préparation à la classe de 2nde, car le fossé reste important entre le collège et le lycée.
    Bonnes vacances quand même…

    • Brune dit :

      Ah! ce sera la sixième de la famille à passer ce brevet… et la 3e à le passer avec le cursus IEF. Cela met toujours une bonne pression sur les épaules, même si logiquement cela devrait aller… Merci pour le lien, j’irai voir avec plaisir!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s