De l’importance du calcul mental


Lors d’une discussion nous nous questionnions sur la place de la calculatrice au détriment du calcul mental. Nous cherchions les conséquences de l’absence de calcul mental au profit de l’usage exclusif de la calculatrice. Je me suis tournée vers M. Brun qui a un cerveau « mathématique » et qui enseigne au collège et lycée la physique. Mieux que moi, il peut illustrer en quoi le calcul mental est une nécessité. Je lui ai donc laissé le soin de rédiger une réflexion sur le sujet et ce qu’il constate auprès de ses élèves dans leur approche en physique.

Nous disposons aujourd’hui d’outils performants à faire pâlir le premier Néanderthalien venu. Ces outils décuplent la force ou l’intelligence et dans ce dernier cas, il est souvent numérique.

J’ai échappé dans mes jeunes années à la règle à calcul quand il est venu le temps pour moi d’étudier la physique au lycée. La calculatrice était pour la première fois permise dans les établissements du secondaire. Il n’empêche que nous avions reçu une solide formation en calcul mental et surtout, surtout une familiarisation avec les nombres qui manque cruellement aujourd’hui auprès des collégiens et des lycéens.

Plus que la technique mentale permettant d’accéder facilement à un résultat chiffré, la familiarisation avec les nombres via le calcul mental permet davantage d’outiller le cerveau qui sait alors avoir à sa disposition cet outil.

Car enfin, à quoi sert d’avoir un marteau si on ignore son emplacement, ou s’il faut pour l’utiliser le sortir de son étui et s’en servir de façon malhabile ?

Afficher l'image d'origineJe constate auprès de mes jeunes élèves, y compris au lycée, une absence souvent totale de savoir manipuler la calculatrice. Cet outil, au lieu de leur simplifier l’approche des nombres, la complique. Comme beaucoup de ces appareils courants aujourd’hui, on attend plus souvent qu’autrement qu’un autre vous lise le mode d’emploi à votre place.

Mais plus grave encore, la calculatrice a privé des générations d’élèves et d’étudiants de cette familiarisation des nombres à laquelle je faisais référence plus haut. En physique, matière que j’enseigne, cette familiarité est essentielle dans l’appréhension des ordres de grandeur ainsi que dans la capacité à raisonner sur des expressions, littérales ou numériques. On peut constater couramment que cette incapacité handicape l’élève dans la discussion du phénomène physique sous l’angle de l’expression qui la gouverne.

A cet égard, disposer d’une bonne capacité à la manipulation des nombres donne un avantage dans la compréhension en physique et ce, même à l’heure des calculatrices performantes à la disposition du plus grand nombre.

Au-delà de la physique même, la facilité de manipuler des quantités est indispensable dans la vie de tous les jours : au supermarché ou dans les magasins, pour estimer les rabais en pourcentage, connaître d’avance le montant de son panier pour maîtriser ses dépenses, mais aussi comme citoyen pour avoir une idée plus précise des enjeux politiques et sociaux. Les problèmes contemporains nécessitent une appréhension des quantités mises en jeu pour ne pas se laisser duper par des discours politiques commis par des politiciens souvent peu au fait du calcul des grandeurs du problème évoqué. Je terminerai sur un exemple concret qui, je l’espère, illustrera l’importance de la maîtrise rapide des quantités.

voiture electrique consommation            La voiture électrique alimentée aujourd’hui exclusivement à partir de batterie au lithium est présentée comme la solution-miracle pour résoudre la dépense d’énergie carbonée. Outre que l’on oublie que l’électricité produite à partir d’énergie fossile rend cette électricité moins propre, on oublie que les réserves estimées de lithium permettront d’équiper 8 millions de véhicules tout au plus. Aujourd’hui, la planète supporte un milliard de véhicules. Un simple calcul mental aboutira rapidement à cette constatation : on ne pourrait équiper dans le meilleur des cas que … 0,8 % des véhicules dans le monde entier, et encore si l’on cesse du jour au lendemain d’équiper nos portables et nos ordinateurs des batteries au lithium.

            C’est donc dans ce problème l’appel à la maîtrise des quantités à calculer qui permet de prendre un peu plus de hauteur par rapport à ce problème environnementale et politique.

Et cette maitrise passe d’abord par de simples exercices de calcul mental. Non pour la seule rapidité mais pour atteindre la fluidité de l’expert. Alors, 480 x 25 ?…

Réponse :
C’est très simple :   480 x 100 = 48000 
                                      48000/4 = 12000 !!
Publicités

A propos Brune

Mère-enseignante de 8 enfants. Site: grandirpresduchataignier
Cet article a été publié dans Divers, Mathématiques, Réflexions, sciences. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour De l’importance du calcul mental

  1. Poulette dit :

    J’aime cet article! Par contre à la fin, j’ai d’abord divisé par 4 puis jouté les 2 zéros.

    • Brune dit :

      Le prof dit que ça revient au même!

      • Poulette dit :

        Jamais dit le contraire ;-). Je trouve plus facile de diviser le petit nombre, c’est tout. On est d’accord, c’est du pinaillage. Je voulais aussi dire que l’émission « des chiffres et des lettres » avait été pour beaucoup dans mon affection pour le calcul mental. Mon aîné a appris les lettres en la regardant.

      • Brune dit :

        😀 Oui, je me doute que tu le savais déjà, c’était une « blagounette » 😉
        Ah, des chiffres et des lettres: de la télé intelligente! 🙂

  2. Sandrine dit :

    Merci Mr Brun. ☺

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s