Un petit nouveau parmi nous


DSC00792Au cœur de la chaleur de l’été nous nous sommes mises au travail . Au milieu des vacances, pendant que les enfants s’arrosent ou goûtent, nous avons pris le temps de la réflexion commune. Une véritable effervescence nous a animées! De la joie, du partage, du temps généreux consacré à ce qui nous semble essentiel : nos enfants!

Voici donc sans plus de présentation le fruit de notre mise en commun:

Le Collectif L’Ecole est la Maison regroupe des personnes qui ont une expérience de l’instruction formelle sous quelque aspect que ce soit : instruction en famille (IEF), cours par correspondance (CPC), scolaires, enseignants, soutien scolaire etc… Nous pensons en effet que nous pouvons nous enrichir de nos différences.
Les porte-paroles du Collectif l’Ecole est la Maison ont une longue expérience de l’instruction formelle en famille à titre personnel.
Nous voulons :
  • communiquer et  informer sur l’instruction formelle en famille
  • être force de proposition pour un juste encadrement de l’Instruction En Famille (IEF)
  • relayer et de diffuser tout ce qui a trait à l’instruction en famille et tout particulièrement à l’instruction formelle en famille
  • militer et d’agir pour des relations pacifiées et constructives avec l’Education Nationale, seule voie possible, selon nous pour un IEF durable.
Le Collectif L’Ecole est la Maison est autonome.
Il ne dépend d’aucune association, d’aucun parti politique. Ses membres sont tous bénévoles. Si frais de fonctionnement il doit y avoir, ils seront assurés par des dons exclusivement.
Le Collectif l’Ecole est la Maison est attaché à sa liberté de penser et de parole. Il est apolitique et non-confessionnel.
La première action du Collectif l’Ecole à la Maison est de porter les 17 propositions pour un juste encadrement de l’IEF auprès des instances gouvernementales.
Vous pouvez devenir membre actif ou non. Pour plus de renseignement, vous pouvez nous visiter sur ce blog commun ici.
Nous vous y attendons nombreux! L’ambiance y est riche et joyeuse! Le collectif est encore tout jeune et ne demande qu’à s’installer durablement dans le paysage IEF!

Publicités

A propos Brune

Mère-enseignante de 8 enfants. Site: grandirpresduchataignier
Cet article a été publié dans Divers. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour Un petit nouveau parmi nous

  1. Isa LISE dit :

    « Un juste encadrement » 😦
    qui n’entendra pas les voix des enfants… ce ne sont pas seulement des enfants à besoins particuliers ou en unschooling qui ont été malmenés… Si j’applaudis à l’initiative de ce collectif qui manquait dans le paysage sans école je pleure en pensant que ces propositions où les tests ont la part belle nieront tout bonnement une grande partie des enfants… Mais visiblement tout ce que nous avons pu dire sur le sujet n’a servi à rien…

    • Brune dit :

      Chère IsaLise, ces tests seront imposés par l’Etat! La réponse du « Collectif l’école est la maison » veut justement protéger tous les enfants en travaillant à ce que ces tests soient avec obligation de moyen et NON de résultat et qu’ils reposent uniquement sur le parcours réel de l’enfant. D’ailleurs, nous sommes convaincues que c’est très réaliste à mettre en place confortées par un témoignage sur UNIE: « Oui il a été testé . Nous sommes en grosse partie en informel et l’inspectrice m’a expliqué que cela ne l’a dérangeait pas du tout que son seul but est de voir que ******* progresse même à son rythme (en me rappelant que la seule attente est qu’au terme du parcours scolaire les acquis soient relativement identiques ) que donc je n’avais pas besoin de le calquer sur les attendus des cycles que cela concernait plus les professeurs et structures . J’ai vraiment fait une belle rencontre … Maintenant je suis déçue de déménager :/ »

      Nous voulons des relations apaisées pour tous. Et que ce genre de contrôle agréable prospère partout et pour tous. Là est la justice à laquelle nous nous attelons. Et elle est possible! 🙂

      Nous sommes persuadées que le gouvernement ne reculera JAMAIS au vue de l’actualité. Il faut savoir lire les événements et concentrer nos forces au bon endroit. Le statu quo est une bataille perdue d’avance et nous fait perdre un temps précieux.

      Notre postulat: arriver avec des propositions construites ET audibles pour le gouvernement sinon nous risquons de nous faire organiser des contrôles par le gouvernement qui en feront pleurer plus d’un. Le plan du gouvernement est de rassembler tous les enfants dans une même salle et de les tester … si ça ne vaut pas une boîte entière de mouchoirs ça… 😉

  2. marion dit :

    Qu’est-ce que je suis déçue et triste de lire cet article ici… Personne ne vous empêche de faire du formel et de préparer des progressions avec vos enfants (je fais moi-même maintenant beaucoup de travail assez scolaire avec ma plus grande de 13 ans). Mais pourquoi vouloir empêcher les autres de faire autrement ? Il y a pourtant tant d’exemples autour de nous d’enfants scolarisés de 15 ans qui n’ont jamais lu un livre seul, en ayant bien suivi tous les cycles et les paliers (j’étais professeur de français en 3ème il n’y a pas si longtemps). Et au contraire j’ai la chance de côtoyer des enfants épanouis et cultivés auxquels on a imposé aucun programme. Gardons-nous de vouloir tout uniformiser. Chaque famille, chaque enfant est différent. L’apprentissage est vraiment quelque chose de très intime. Depuis que je vois mes enfants apprendre, je sais que le plus important ne se passe qu’en eux, bien loin de mes « programmes ».

    • Brune dit :

      Chère Marion, pour rappel, le gouvernement vient de voter un décret en attente d’un vote d’application. Qu’est-ce qui est sur les tablettes gouvernementales? Un test donné dans une salle remplie d’enfants IEF recevant un test commun.

      Nos propositions se veulent constructives et cherchent au contraire à protéger tous les types de parcours différents puisque les tests proposés par notre collectif reposent sur le postulat qu’ils doivent être construits sur les acquis réels des enfants. Ces tests ne se veulent pas avec obligation de résultats mais de MOYEN! Je vous resservirai le même exemple que donné plus haut d’un test donné récemment par un inspecteur à une famille naviguant avec une grande part d’informel, car nos propositions sont réalistes et rendent visiblement heureux à en voir la conclusion de ce parent suite à l’inspection: témoignage sur UNIE: « Oui il a été testé . Nous sommes en grosse partie en informel et l’inspectrice m’a expliqué que cela ne l’a dérangeait pas du tout que son seul but est de voir que ******* progresse même à son rythme (en me rappelant que la seule attente est qu’au terme du parcours scolaire les acquis soient relativement identiques ) que donc je n’avais pas besoin de le calquer sur les attendus des cycles que cela concernait plus les professeurs et structures . J’ai vraiment fait une belle rencontre … Maintenant je suis déçue de déménager :/ »

      Nous voulons une IEF durable avec des relations apaisées pour tous. Un cadre clair, des tests adaptés à tous et tenant compte de chaque particularité et pédagogie permettra d’éviter l’injustice de la disparité des contrôles aujourd’hui…

      Nous sommes formels, certes mais nos propositions ont été réfléchies pour tenir compte de chaque parcours différent 🙂 Je vous renvoie à une lecture attentive des points 8 et 9

  3. LAURENCE dit :

    Bonjour Marion,
    Je crois qu’il faut vraiment arrêter avec ces arguments.
    1. Nous n’empêchons absolument personne de faire autrement que ce soit en dehors du collectif ou à l’intérieur ! Je ne comprends pas ce sous-entendu constant.Où est-il écrit que nous demandons à tous de faire comme « nous »? Où est-ce imposé? Nulle part!
    2. Nous ne recherchons pas l’uniformisation. Sinon nous n’aurions pas créer un collectif qui met en lumière un courant particulier de l’IEF qui n’avait aucun lieu ni moyen d’expression et de représentation. Il s’agit donc bien là de diversité ! Si c’est à l’uniformisation des contrôles que vous faites allusion : d’une part elle est déjà prévue par l’EN,nous cherchons simplement à influer sur la tendance pour qu’elle soit plus en phase avec l’instruction en famille (quelle qu’elle soit),d’autre part, les contrôles tels qu’ils sont actuellement pratiqués sont totalement injustes car il n’y a aucune « égalité de traitement » d’une académie à l’autre et d’une famille à l’autre. Nous dénonçons cet état de faits, cette loterie et réclamons une égalité dans les contrôles notamment avec un cadre clair et surtout écrit. Je vous invite vraiment à lire le blog du collectif, les propositions avec des yeux neufs, sans à priori.

  4. Mathilde dit :

    Je crois que le collectif a été mal compris … Nous voulons, oui, faire entendre la voix du formel mais surtout , ne pas rentrer en guerre contre les inspections et ainsi préserver l’IEF . A force de trop en vouloir nous risquons de perdre ce droit qui nous tient tous à cœur : instruire nos enfants en famille . Nous essayons de palier à ce qui a déjà été voté, puisqu’ils ne reviendront pas en arrière . Faisons les choses avec intelligence, non pas pour se soumettre, mais pour pouvoir continuer, le formel et l’informel, quelque soit la pédagogie qu’on utilise ou les supports .

    • Brune dit :

      Notre message est clair. Il a le temps de faire son chemin pour ceux qui désirent l’entendre. C’est un collectif libre qui désire faire entendre une autre voix . Ce n’est pas contre, mais pour!

      Si nous ne représentons que peu de monde comme on nous le prétend, nous ne devrions inquiéter personne… Si nous représentons plusieurs personnes, alors, notre collectif aura sa raison d’être.

      Il existe beaucoup de groupes IEF. Chacun est libre d’adhérer. Celui-ci désire représenter les personnes qui ont envie d’apporter leur couleur et a sa raison d’être car en démocratie nous sommes tous libres d’adhérer et de dire nos convictions.

      En ce moment, le collectif déborde de son cadre de promouvoir le « formel » parce qu’en parallèle il a entrepris de faire 17 propositions qui correspondent à ce que les parents du collectif désirent voir comme action auprès du gouvernement.

  5. Isa LISE dit :

    Le collectif, c’est une bonne idée. Le fait de vouloir faire des propositions, aussi.
    Vous n’êtes pas optimistes sur l’issue des votes en cours, ça aussi je peux le comprendre. Vous pouvez certainement comprendre que d’autres préfèrent garder espoir et lutter pour. Par contre notre lutte est vouée à l’échec si vous arrivez avec vos propositions alors que nous essayons d’obtenir de vraies conditions respectueuses des enfants parce qu’au fond vous savez très bien que si des tests sont imposés, tous les enfants ne seront pas respectés.
    Je vous en prie, attendez… laissez-nous une chance de toucher coeur et intelligence du gouvernement… pour qu’il n’y ait plus de petite Maeva : http://sosief.blogspot.fr/2016/07/maeva-trop-petite-pour-apprendre-son.html

    • Brune dit :

      Le Sénat est là pour valider si ce décret contrevient à la liberté pédagogique. Nous ne croyons pas un seul instant que le Sénat verra ces tests comme une atteinte à cette liberté, d’autant qu’en 1882, l’IEF a été prévue comme une liberté contrôlée. Au départ il était convenu que les enfants IEF seraient testés chaque année en classe.
      http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2015/03/05032015Article635611354551202554.aspx

      Quant à ce récit, c’est effectivement triste. Et c’est le « régime » actuel qui permet ce genre de dérive car les contrôles sont trop souvent laissés à l’apriori des inspecteurs. Avec un encadrement balisé, les dérives diminueraient. Et il est prévu d’ailleurs de tenir compte des souffrances des enfants comme Maeva…

  6. Sandrine dit :

    Peux-tu m’envoyer la procédure pour courriers A Nationale? Sandrine

  7. Sandrine dit :

    Peux-tu m’envoyer un mail pour me donner la procédure à pour lettres AN?
    Merci
    Sandrine

  8. Sarah dit :

    Bonsoir Brune,

    Comment faire pour adhérer au collectif ?

    Merci .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s