La lecture


Je ne peux m’empêcher de partager cette magnifique apophtegme du mur d’une amie de longue date…

En éduquant mes enfants en IEF, il y a une chose dont je suis fière: c’est de voir que tous mes enfants adorent la lecture et lisent amplement!

Tiré de la Manufacture de lettres

Publicités

A propos Brune

Mère-enseignante de 8 enfants. Site: grandirpresduchataignier
Cet article a été publié dans Divers. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour La lecture

  1. Laurence dit :

    Je fais le même constat : l’IEF en leur donnant le temps de lire et en leur imposant en douceur le goût de l’effort, de la persévérance, en apprenant peu à peu à surmonter ce qui au premier abord parait difficile, ont aussi développer un goût très prononcé pour les livres et la lecture. Et deuxième effet kisscool : ils ne sont pas rebutés par des lectures plus difficiles, abruptes au premier coup d’oeil…!

    • Brune dit :

      « Et deuxième effet kisscool : ils ne sont pas rebutés par des lectures plus difficiles, abruptes au premier coup d’oeil…!  »
      Ecoute, c’est vraiment ce qui me fait plaisir également… Je vois mes aînés lire des trucs très classiques ou très pointus. Ce qu’ils désirent aux anniversaires ce sont plus souvent qu’autrement des livres… Ah! rien n’est parfait dans la vie. Nous ne sommes pas des parents parfaits et nous n’atteignons pas tous « nos buts » éducatifs (bien que nos enfants tournent bien!!!) mais ça, on l’a vraiment transmis! 😉

  2. victoire dit :

    Ici, c’est pareil! Quelle joie de les voir, plusieurs fois dans la journée, un bouquin à la main! Il faut dire que cette activité leur apporte tellement!:)

  3. … et vous avez transmis une des valeurs essentielles, à mon humble avis, car qui aime lire sera à la fois un citoyen éclairé, un esprit apte à s’ouvrir à une multitude de champs de connaissances, selon ses goûts et ses intérêts… et, avant tout, une personne riche d’une vie intérieure et qui ne s’ennuiera jamais avec elle-même !!

    • Brune dit :

      J’aime bien la fin « qui ne s’ennuiera jamais avec elle-même ». Il y a encore du boulot avec ma plus jeune qui dit souvent « j’sais pas quoi faire » (la première de la lignée à me dire ça!) Mais, avec vos bons mots, il y a de l’espoir!

  4. Sylvie dit :

    Je partage tout à fait vos commentaires mesdames!

    Tantôt pour apprendre, tantôt pour oublier, tantôt pour découvrir, tantôt pour se divertir, tantôt pour réfléchir… Lire demeure une passion qui traverse le temps!!!! Tantôt pour comprendre, tantôt pour approfondir, tantôt pour mieux vivre… Lire demeure un outils précieux pour s’épanouir!!!!

    Que ferais-je sans la lecture? D’ailleurs, en passant, je viens de terminer la lecture d’un roman de Lenoir (L’âme du monde) que j’ai dévoré!

    Nos enfants? Quelle chance ils ont de découvrir le «pouvoir des mots» avec nous!

  5. lyly42 dit :

    Indépendamment de l’ief, je pense qu’en la matière notre exemple est important. Si nos enfants nous voient lire, s’ils nous entendent parler de nos lectures, s’ils perçoivent notre plaisir, si nous échangeons avec eux sur des livres dont nous avons partagé la lecture, je crois qu’ils viennent tout naturellement à la lecture. L’ief, par le « temps libre » qu’il occasionne nous permet de renforcer le trait, de proposer des lectures plus ardues, encore une fois de les tirer vers le haut. Si nous sommes nous mêmes de gros lecteurs, nous pouvons facilement proposer, à chacun selon son âge et ses intérêts, le livre adéquat.
    Et puis, j’ai observé chez mes enfants qu’il y a souvent un livre « déclencheur ». Le livre qui, d’un coup, va leur faire comprendre combien la lecture est plaisante et qui va enclencher une succession de lectures. Chez mes 5 aînés, cela s’est produit à chaque fois, généralement vers 8 ans, parfois un peu plus tôt parfois un peu plus tard mais après, le mal est fait 😉
    D’où l’importance de leur proposer des lectures pouvant occasionner ce « déclenchement ».
    Enfin, pour ma part, je suis comme Sylvie, « que serais-je sans lecture? ».

    • Brune dit :

      Oui, tu as raison, c’est indépendamment de l’IEF 😉 Mais, ce mode de vie (IEF), je crois, favorise davantage la relation au livre…

  6. Spinoza1670 dit :

    Excellente illustration !

    Sur ce thème et pour continuer les bonnes réflexions de l’article et des commentaires, je conseille vivement la lecture des articles de C. Huby recensés dans la page suivante :
    http://litteratureprimaire.eklablog.com/pedagogie-p829932

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s