Une journée en CE1


devinettesLa journée commence avec un exercice de copie tiré du livre « Devinette et mystère en couleurs ». Par cette très courte lecture implicite, ma fille doit recopier sans faute une petite devinette et en dessiner la réponse. On travaille ici le geste de l’écriture car en CE1 il n’est pas rare que l’enfant se mette à mal écrire. Il se concentre sur l’orthographe, la vitesse à atteindre puisqu’il a plus à écrire qu’au CP. Ainsi donc, à ce moment du jour, je lui demande de porter attention au soin de son écriture (avec plus ou moins de bonheur…)!

Puis, nous enchaînons avec la lecture de l’Oiseau lyre en suivant le fichier vocabulaire et dictée du blog Bienvenue chez les p’tits. Nous avons commencé cette méthode après la Toussaint, si bien que nous ne sommes rendus qu’en mars dans le fichier.

Lundi dernier: le texte des Trois ours,  » Une drôle de petite maison » p. 13. Les mots pour la dictée étaient donc:

 Il y avait; une fois; demeurer; eux; le premier; le second; le troisième; la taille; moyen/moyenne.ensemble; au milieu; entre

Elle écrit les mots sur son ardoise au cours d’un petit jeu où je compte les points. Nous mettons de côté ce travail.

Nous enchaînons ensuite la leçon de grammaire. Le point de grammaire  portait sur l’adverbe. Je lui ai lu l’extrait qui accompagne la leçon et qui porte sur la comtesse de Ségur: La poupée cassée p.21 du fichier.  Je lui donne la leçon sur l’adverbe en tirant les exemple du texte de la poupée. (Tout est indiqué dans le manuel GRIP). Nous faisons les exercices oraux. Je débute une partie des exercices écrits. Il s’agissait pour ma fille de copier trois courtes phrases du manuel et de souligner les verbes en rouge et de mettre une croix sous les adverbes. Ensuite, elle a fait l’analyse grammaticale d’un article et d’un adverbe, sur le modèle:

Le= nature: article défini

genre: masculin

nombre: singulier

fonction: se rapporte au nom « ruisseau ».

   A ce stade, elle prend sa poésie et continue de l’apprendre d’elle-même et dessine un peu pour l’illustrer. (Je donne alors une leçon aux grandes)

Nous avons travaillé ensuite une leçon sur l’orthographe « ot, op, oc, os, o ». Un exercice orale et un écrit. J’avais écrit au stylo une partie des mots dans son cahier et ma fille complétait avec la bonne terminaison.

Pause récré

Au retour, nous prenons le manuel GRIP « Compter, calculer ». Ce manuel est vraiment très simple à l’emploi. On progresse à raison d’une leçon par jour! Donc, pas de prise de tête, un marque page me permet rapidement d’être à la leçon. Nous étions à la leçon 62, les unités de mille. Nous explorons et manipulons avec les perles Montessori et les unités de mille.

Un travail  oral se fait ensuite: on compte par unité de mille jusqu’à 9000. On travaille l’écrit des unités de mille sur l’ardoise. Je lui donne alors une petite dictée de nombres avec les unités de mille.

Sur le cahier, elle écrit les nombres de 1000 à 9000. Puis, elle fait des opérations (tirées du manuel: 76 + 652=…    870 – 68=…  432 x 2=…    57 : 6=…

Ensuite, elle fait un problème du manuel.

A la fin, je la questionne sur la table de 6 et je poursuis le calcul mental du manuel qui porte sur les sixième (donc, réinvestissement de la table de 6). Parfois, à ce stade elle est K.O. et j’attends en après-midi pour la questionner.

Pause midi

On reprend avec la pratique de musique, environ vingt minutes.

Je donne la dictée:
Il y avait une fois trois ours qui demeuraient ensemble, dans une maison à eux, au milieu d’un bois.L’un d’entre eux était un tout petit ours; le second était un ours de
taille moyenne, et le troisième était un très gros ours.
On prend une pause lecture.
Enfin, le lundi est le jour de l’histoire. Nous avons fait la leçon sur la guerre de cent ans
Elle regarde l’image du livre associé. Je raconte l’histoire. Puis elle remplit le questionnaire et le dessin.
Quand la journée est finie, ma fille sort jouer dehors, beau temps, mauvais temps!!!!
DSC04638
DSC04660
Publicités

A propos Brune

Mère-enseignante de 8 enfants. Site: grandirpresduchataignier
Cet article a été publié dans Divers. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Une journée en CE1

  1. Voilà qui ressemble tout à fait à ce qui se passait dans la classe de ma petite école de campagne, l’an dernier. Merci pour ce témoignage.

  2. Spinoza1670 dit :

    Ca me fait penser à

  3. lyly42 dit :

    Voilà une journée qui ressemble trait pour trait à celle de mon fils. Mêmes leçons, mêmes supports et autant de temps passé dans la boue… Je suis d’accord avec Spinoza, ta fille aurait pu inspirer la dessinatrice de Mimi Cracha 😉

    • Brune dit :

      Je trouve cela rassurant de penser que ton fils aie ce même rythme… Car quand on m’a demandé de décrire une journée, je m’y suis prêtée bien entendu… mais au fur et à mesure que j’écrivais, je me demandais si cela ne semblait pas trop « rigoriste » et « sec ». C’est pourquoi je déteste faire ces descriptions, car cela ne rend absolument pas l’esprit dans lequel se vit la journée. Les photos, c’était un peu pour enlever cette impression qui peut se dégager de la journée 😉 Difficile d’exprimer qu’en effectuant ces journées nos enfants s’y épanouissent vraiment 🙂

  4. lyly42 dit :

    C’est vrai, sur le papier j’ai moi aussi l’impression que c’est rigide et pas très rigolo mais dans les faits nos petits vivent pleinement ces différents temps. Mon petit gars est capable, sur ces moments de travail brefs mais intenses, d’une belle concentration ce qui est loin d’être son point fort 😦 Et ses plus beaux apprentissages se font souvent après un beau moment de découverte ou de jeu à l’extérieur.

  5. Spinoza1670 dit :

    C’est pile au niveau de l’enfant. Pour lui, les exercices sont stimulants. Pour nous qui sommes capables d’écrire des pages entières ou de résoudre des problèmes compliqués, cela peut paraître rébarbatif. Le risque c’est donc de voir cette journée avec ses yeux d’adulte et donc de trouver cela trop scolaire, alors que c’est scolaire, oui mais ni trop, ni trop peu, juste comme il faut, c’est une école à la mesure de l’enfant et tournée vers le développement de ses potentialités.

    • Brune dit :

      Je suis entièrement d’accord avec toi 😉 Et dans l’exercice de la journée, c’est loin d’être monotone: mais écrit comme cela, cela peut le sembler effectivement à nos yeux d’adultes…

  6. cécile senicourt dit :

    Grâce à vous je pense avoir trouvé la méthode que nous utiliserons en CE1 (pour le moment ce sera CP en septembre 2016), merci !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s