Leçon de choses: le crayon


DSC04325La leçon de choses permet à l’enfant d’en apprendre plus sur l’environnement dans lequel il vit. Que ce soit dans la nature ou à propos de biens usinés, cette leçon nous demande un temps d’observation et un questionnement au sujet de la « chose ». Dans les « vieilles » notes des fiches de préparation de cours de ma belle-mère institutrice, j’ai retrouvé maintes fois inscrits les objets qu’elle apportait en classe afin de les montrer aux élèves.

A l’heure du virtuel, il est tellement plus simple de cliquer sur une image et de montrer aux élèves l’objet dont il est question. J’aime, pour ma part, l’idée d’apprendre de manière « matérielle » les leçons que nous abordons. Bien entendu, tout n’entre pas dans une classe ou une maison et nous ne pouvons pas tout visiter! A ce moment, le recours à l’image virtuel est nécessaire. Mais dès que c’est possible je prends le temps de mettre sous leurs yeux l’objet de l’étude. Ils peuvent l’observer le manipuler et se questionner à son sujet. La leçon devient alors « vivante » et concrète.

La semaine dernière nous avons étudié le crayon. Merveilleux sujet: comment mettons-nous une mine dans un crayon? Comment est-ce fabriqué? Avec mes collégiennes j’étoffe davantage cette étude en ajoutant un volet historique. C’est à l’aide du manuel « Petite leçon de choses » de la Librairie des écoles que j’ai abordé la question, ainsi que du manuel ancien suivant de Boulet et Chabanas (vous pouvez le consulter et en tirer la leçon sur le site Manuels anciens . (On peut trouver une page sur le sujet également sur le site « Leçon de choses« .)

DSC04335Les enfants ont donc observé différents crayons. Certains portent une inscription   « B », d’autres   « H ». Enfin la plupart de ceux que nous possédons ont la mention « HB ». Nous avons donc testé les crayons sur le papier. Les enfants ont crayonné et ensuite « estompé » la marque laissée sur le papier. Les crayons « B » laissent une trace plus foncée au tracé et elle est plus marquée lorsque nous les estompons. Pourquoi? La mine n’est pas de même composition.

P5232264.JPG

Image tirée su site Fred 37

 De quoi est composée une mine? Quand on parle de mine de plomb, nous faisons en fait un abus de langage. Le crayon de plomb était un outil utilisé sur les chantiers au Moyen Age. Il s’agissait d’une pointe de métal (composée d’étain et de plomb) qui laissait une trace sur le bois, la pierre ou le plan. En fait, la mine d’aujourd’hui est composée de graphite. C’est en Angleterre que l’on découvrit une mine de graphite pure. Comme c’est un matériau très salissant, on le tailla donc en bâtonnet  et le recouvrit de bois autour.

Encore une fois, c’est une produit fort dispendieux. On cherche donc une recette qui permettrait de fabriquer des mines moins dispendieuses. C’est  Nicolas Jacques Conté et Joseph Hardtmuth qui découvriront en même temps un moyen moins cher de faire des mines. En mélangeant de l’argile à du graphite réduit en poudre, ils obtinrent une pâte qui permit de créer des mines de bonne qualité lorsque la pâte était cuite à haute température.

Et c’est ainsi que nous obtenons des mines de différentes natures: les grasses et les dures. Moins on met d’argile dans la recette, plus la mine est grasse. Ces crayons sont destinés aux dessins artistiques. Plus on ajoute d’argile, plus la mine est dure et sèche. Ces mines qui ne laissent pas de trace sont destinées aux dessins techniques et de plan pour la haute précision du trait que cela demande. Pour les besoins des écoliers, la mine « HB » est idéale.

Afficher l'image d'origine

Image tirée du blog Maxvol

Afficher l'image d'origine

Image tirée du site « Où sont les fées »

Comment insérons-nous les mines dans le bois qui l’entoure? En fait, le bois est découpé en planchettes et on y fait des rainures afin d’y déposer les mines. Puis on recouvre, tel un sandwich, avec une autre planchette rainurée. Il existe de bons petits documentaires sur la question qui permettent de bien voir la fabrication. Mais un petit exercice « clinique » est aussi fort révélateur. Il s’agit de faire tremper le crayon dans un bocal d’eau . Au bout d’une semaine, le crayon de fend en deux et l’on aperçoit bien ces deux couches de bois qui ont été collés ensemble.

   DSC04318           DSC04389

Après cette leçon, les enfants ont été invitées à rédiger et faire des schémas dans leur cahier. Pour la plus jeune, je fournis quelques « imprimés » (en fin de journée, elle fatigue plus vite), mais les collégiennes doivent rédiger elles-mêmes l’essentiel de la leçon.

CE1

DSC04323  DSC04338

6e et 4e

DSC04339 DSC04341

DSC04342

DSC04344J’ai retrouvé de vieux crayons datant d’avant 1950 (puisque la compagnie Blanzy a été rachetée par Conté en 1950). Il est intéressant que voir qu’ils sont complètement ronds. Les crayons roulaient plus facilement par terre. Pour éviter ces mines cassées à l’intérieur de la gaine en bois, les concepteurs ont astucieusement découper les crayons de manière hexagonale, ce qui freine un peu leur course sur le bureau… Par ailleurs, les crayons que nous possédons (de premier prix) se taille plus difficilement que ces vieux crayons. Il s’agit sans doute de bois de moindre qualité. On sent la densité du bois dans les vieux crayons.

Depuis quelques décennies, les crayons sans peinture recouvrant leur gaine ont pris une part du marché. Ils ont l’avantage d’être plus écologiques. Il m’arrive d’en acheter. Suite à cette leçon, nous allons définitivement les adopter. Les leçons de choses font également réfléchir les adultes…

Advertisements

A propos Brune

Mère-enseignante de 8 enfants. Site: grandirpresduchataignier
Cet article a été publié dans Divers, IEF, leçon de choses. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Leçon de choses: le crayon

  1. Sylvie dit :

    Quelle publication intéressante et inspirante!!!
    Elle me rappelle à quel point j’aime faire la même chose avec mes enfants. Avouons même que je découvre avec eux une tonne de choses 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s