Cahier d’enquêtes et de rédaction


Image prise sur le site Manuels anciens

Cette année j’ai découvert au début de l’été un manuel qui m’a beaucoup inspirée. Il s’agit du manuel Rédigeons de Palmero et Félix aux éditions classiques Hachette. Bien entendu, il s’agit d’un vieux manuel que l’on peut retrouver d’occasion. Mais l’achat n’en est pas nécessaire! Il existe pour plusieurs niveaux et on les retrouve sur le site « Manuels anciens« .

J’ai mis un certain temps à le mettre en œuvre car ce travail coordonne plusieurs aspects d’un thème. Il s’agit d’une approche très vivante de la rédaction et cela me plaît beaucoup. Nous nous y sommes mises qu’en octobre. Et nous allons l’utiliser de manière à faire un thème-enquête par mois (environ).

DSC02536 DSC02519

Les idées d’aménagement des cahiers m’avaient bien accrochée. Je percevais toute la richesse qu’offrait une telle approche avant d’écrire une rédaction. Et j’imaginais sans peine le plaisir qu’auraient mes filles en le concevant. L’idée centrale demeure que le travail de création littéraire ne naît pas instantanément. Pour écrire des phrases riches, l’enfant doit avoir lu du vocabulaire riche, des tournures de phrases de grands auteurs et observé, ressenti par lui-même ce sur quoi il va rédiger…

Ce qui m’a beaucoup interpellée fut pour beaucoup l’esprit lui-même du manuel. On incite les professeurs à instaurer des « classes-promenade » avec pour but d’observer l’environnement. Ainsi, si le thème est la pluie, on en parle lorsqu’il pleut, et mieux, on sort sous la pluie afin de l’observer, de la « ressentir ». On n’écrit sur le vent que lorsqu’il vente, puisqu’on sortira dehors pour en noter les effets!

DSC02537 DSC02538

Dans son cahier, l’enfant colligera également les beaux textes qu’il croise, y notera ses observations, pourra y coller des images et dessiner sur le thème. En parallèle, dans le cahier de français, ils s’exercent avec du vocabulaire riche qui reprend le thème.

Je ne prétends pas maîtriser l’approche car c’est fastidieux, et cela nous demandera du temps et de l’expérience afin de bien cerner comment nous y prendre. Mais déjà, je vois certains fruits émerger  grâce à leurs observations, au travail du vocabulaire enrichi et aux beaux passages de lectures qu’elles ont faites. Pour octobre, nous avons travaillé sur l’automne.

Afin de donner une idée de l’application qu’on peut en faire, j’ai pris des photos des cahiers (avant la correction de l’orthographe , il est donc »normal » de retrouver sur les clichés, des fautes, surtout chez ma CE1… mais pas que…) . J’ai trouvé que les enfants semblaient enthousiastes à travailler ainsi.

DSC02521 DSC02522

  DSC02526 DSC02529

DSC02531 DSC02525

DSC02533 DSC02534

DSC02535 DSC02523

Advertisements

A propos Brune

Mère-enseignante de 8 enfants. Site: grandirpresduchataignier
Cet article a été publié dans Divers. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour Cahier d’enquêtes et de rédaction

  1. Jogadel dit :

    Merci beaucoup Brune. Ce manuel est dans une démarche qui me correspond. Je vais l’utiliser avec mon sixième qui est en plein dans la confection de son herbier.

    • Brune dit :

      Super si cela te rejoint! La mienne aussi est dans son herbier. Enfin, une partie des feuilles, les autres sèchent à côté de l’herbier en attente d’y être insérées…

  2. mariecomblay dit :

    Ces cahiers me font penser à du journal d’art. J’aime beaucoup. Bravo et merci pour cette découverte.

  3. Sylvie dit :

    hahaha Tu me fais toujours sourire Brune puisque j’allais justement parler de ce petit manuel ce matin!!!! J’ai sélectionné quelques thèmes que nous exploiterons cette année. Comme je le dis souvent, nos esprits se rencontrent bien souvent!
    Magnifiques et inspirants ces vieux manuels!

  4. Oh qu’il a l’air chouette!! Merci pour ce partage!

  5. Yasmina85 dit :

    Bonjour Brune,
    Merci pour cette belle découverte, je viens de le trouver sur priceminister. Ce manuel plaira beaucoup à ma fille qui aime beaucoup les classes promenades.

  6. Adeline dit :

    Voilà le genre d’activité que j’ai commencé à mettre en place avec mes classes en cours de français. Merci pour cet article qui me guide sur comment affiner ma pratique pédagogique. JE vais aller voir ces manuels de ce pas !

  7. Solios dit :

    Bonjour Brune, j’ai reçu mon manuel ( Chez Delcampe il s’en trouve plusieurs des prix raisonnables) et j’ai commencé à le lire pour me l’approprier avant la mise en pratique. J’ai deux questions:
    – Combien de temps penses-tu qu’il faut consacrer à chaque Centre de recherches?
    – A quel niveau peux bien correspondre la « classe de fin d’études » de nos jours? J’avoue que j’hésite entre CM2 et 5 ème mais je ne m’y connais pas trop.
    Ma question rejoins sans doute la remarque des auteurs en fin de préface. Eh oui en 1950 les différences de niveau existaient aussi. Il est certainement utopique de penser les faire disparaitre un jour.

    • Brune dit :

      Je serais bien embêtée de répondre à ta première question, car je mets environ un mois de travail diversifié sur le sujet et quantifier une partie serait hasardeux… Mais disons qu’on peut évaluer cela à environ une heure semaine durant un mois. Au pifomètre, je dirais environ 4 heures/mois pour une recherche… Mais, le sujet de l’automne est assez vaste. Cela dépend comment on en traite aussi et calcule-t-on le temps d’observation à l’extérieur? Si oui, alors on ajoute du temps… Mais, je pense que le mieux est de plonger dans la méthode et d’ajuster. Voir ce qui fonctionne avec tes enfants…
      La classe de fin d’études préparait au certificat d’études primaires: « Le certificat d’études primaires (CEP) était un diplôme sanctionnant la fin de l’enseignement primaire élémentaire en France (entre 11 et 13 ans révolus jusqu’en 1936) et attestant ainsi l’acquisition des connaissances de base (écriture, lecture, calcul, histoire-géographie, sciences appliquées). »(wiki)
      Le niveau étant tellement plus bas aujourd’hui, le manuel peut faire tant pour un solide cm2 qu’un jeune « normal » de 4e 😉

  8. moniquetedeschi dit :

    Bonjour Brune !
    Je cherchais quelques idées pour faire travailler la rédaction chez mes deux filles de 12 ans et j’ai lu avec bonheur cet article. Je vais réfléchir à comment introduire les idées de ce manuel dans nos apprentissages. Au passage, je suis fan moi aussi du site Manuels Anciens où je vais souvent puiser !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s