Des ballons gonflés à l’hélium


Le grand mot a été lâché samedi dernier. Mes enfants planaient à cent lieues au-dessus du sol durant ces longs jours de vacances et la chaleur persistante ne laissait rien présager du mois de septembre qui s’annonçait. Il a fallu que je tire doucement sur la ficelle qui les reliait encore à la Terre et que je leur parle de la rentrée. Voilà, c’était dit! Je me sentais comme le père de Pagnol qui osait insulter les belles montagnes de Marcel en étant nostalgique de l’odeur de la craie. Mes enfants me jetaient des regards un peu horrifiés. J’espérais ne pas être l’oncle Jules à leurs yeux…

Mais c’est le cycle des saisons qui poursuit sa course. Pour goûter encore à ces moments tendres, il faut bien en sortir! Et une fois installés en classe, nous savons que nous partagerons de bons moments, différents il est vrai, de ceux de ces jours où on ne compte pas le temps. Mais une sourde joie se rencontre également dans notre classe.

DSC01664Nous reprenons demain. Mon fils repart à la fac, ma fille au lycée. Mon mari a déjà repris. Mes trois grands sont repartis depuis un moment… La maison se videra un peu. Non pas de tristesse. Nos murs renferment encore la chaleur de nos moments partagés! Le vide apparent fera  simplement plus de place à notre travail. Et, dans cette douce tranquillité, nous y puisons une source de joie également.

J’ai toujours un peu le vertige entre le moment où je quitte les vacances et le jour de la rentrée. Je poste mes lettres à la Mairie et à l’académie avec des papillons au ventre. Je suis pourtant certaine de mes choix, mais de les officialiser me fait toujours douter! Même après vingt ans d’école maison! Je ne suis pas une militante IEF anti système scolaire. Je sais que demain matin, mes enfants pourraient aller à l’école et y être heureux! Il se vit de belles choses à l’école également. Des expériences différentes… Pourquoi sortir des sentiers battus alors?

Parce que j’ai trois enfants qui me le demandent. Parce que cette expérience familiale est un fil fidèle qui nous unit du plus grand au plus petit. Je regarde mes aînés, et je me dis qu’on n’a « pas raté »! Ils vont bien, sont cultivés, épanouis. On peut en toute objectivité poursuivre le périple. Aucun signe « MAYDAY » n’a lieu d’être envoyé. Et puis, il y a ce grand cafouillage des réformes qui ne donnent pas trop envie de retourner dans le bain… Est-ce une lâche désertion? Je n’en sais rien… J’admire ceux qui poursuivent la tâche qui consiste à relever l’Ecole. Disons, que je poursuis cette route en dilettante, car j’ai encore trois enfants à instruire et que le système ne sera pas « rétabli » d’ici la fin de leurs études.

Bonne rentrée à tous!

Publicités

A propos Brune

Mère-enseignante de 8 enfants. Site: grandirpresduchataignier
Cet article a été publié dans Divers. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Des ballons gonflés à l’hélium

  1. Sylvie dit :

    Bonne rentrée Brune!

    Je vis la même chose que toi lorsque je débute la rentrée… Une petite angoisse de reprendre la routine mêlée de toute cette joie de revoir tout notre monde en classe-maison 🙂

    «Est-ce une lâche désertion?»… hihihi Je ne le crois absolument pas. Ne penses-tu pas que tu leur offres la chance d’avoir une maman aimante, compétente en plus, qui peut les accompagner avec bienveillance? Tu donnes la possibilité à tes propres enfants d’avoir «plus» et TU te donnes l’occasion de les accompagner.

    • Brune dit :

      Merci de tes encouragements Sylvie. Quand vient le moment de replonger, on a un petit coup de mou dans l’assurance 😀 Mais, après, on se rend compte qu’on a de la chance de pouvoir faire ce que l’on aime profondément! Mais bon, mes enfants ne sont absolument pas motivées!!!! Encore 24 heures pour un miracle!

      • Sylvie dit :

        Je te souhaite un petit miracle… tu sais? un éclair les frappant pour qu’ils soient intéressés, motivés, encouragés, désireux de débuter demain! hihihi

        Bon courage!

    • Brune dit :

      L’alerte orage est passée. Donc, par d’éclair en perspective… mais heureusement! Peut-être l’odeur des cahiers neufs ce matin. Et puis la promenade de rentrée???

  2. Kalumaya dit :

    Je te souhaite que ton « ramenage » sur terre de ces petits ballons friands de liberté se passe dans la douceur. Je vous souhaite du bon temps dans votre petit noyau de 4 à la maison.

  3. lyly42 dit :

    Même chose ici, difficile de reprendre pour tout le monde. L’été a été si beau et si plein de toutes petites choses. En prime, la même petite angoisse au moment de l’envoi des  » courriers officiels » . Bon courage pour le retour sur terre de ces petits ballons.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s