La torpeur de l’été


DSC09679L’été nous brûle cette année. Nous avons vécu plusieurs après-midis à l’intérieur afin d’échapper au dard du soleil. Nous sortons soit le matin, soit en soirée… Mais, on le sait, les jours vont lentement se rafraîchir. Déjà demain sera plus frais.

Mes enfants semblent ignorer que septembre arrivera dans une vingtaine de jours. Ils se croient en vacances pour l’éternité. Le temps n’existe plus: on le prend, on le perd, on le savoure, on le partage!

Ma future CE1 a incroyablement progressé durant l’été. Elle lit très fluidement. Elle écrit davantage, bien que son orthographe attendrissant prête encore à sourire!

Notre été s’est réparti en rencontres familiales, en partage d’amitiés avec les amis de passage, en sortie dans des châteaux, dans des sites préhistoriques , romains, ou de la seconde guerre mondiale. On a profité de pique-niques près de l’étang aux canards. Les enfants sont allés en camp scout. Nous sommes allés camper, randonner. Nous avons plonger notre regard dans des grottes à l’aide de lanternes et sommes partis à l’assaut des montagnes, notre regard à l’affût des animaux sauvages…

Nous n’avons pas fini… Nous allons encore étirer ce temps riche qui servira de réservoir à souvenirs pour les jours froids et rythmés quand nous travaillerons  près du poêle à bois. Nous serons heureux alors dans la routine qui nous sera redevenue familière. Mais pour l’heure, impossible d’imaginer, même pour moi, que ces jours sans horaire vont s’arrêter!

DSC01153 DSC01174

DSC01341 DSC01339

DSC01347 DSC01330

DSC01022 DSC01027

DSC01056 DSC01067 DSC01009

DSC01018 DSC01088

DSC01002 DSC01003 DSC01331

DSC01038 DSC01034

Publicités

A propos Brune

Mère-enseignante de 8 enfants. Site: grandirpresduchataignier
Cet article a été publié dans Divers. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour La torpeur de l’été

  1. Vic dit :

    J’aime comment tu racontes, à la Pagnol et avec tant de poésie, tes journées rythmées de bouts de vie en famille! Les choses passent et s’étiolent tandis que d’autres arrivent. Continuez de profiter!

  2. Sab dit :

    Contente de ces petites nouvelles d’été ! Oui c’est agréable tous ces doux moments de liberté…
    Personnellement, j’ai toujours du mal à quitter les cahiers et c’est tout aussi dur de m’y replonger à la rentrée mais au final, en amont comme en aval, c’est le changement de rythme qui est perturbant ! La routine du quotidien est aussi plaisante à vivre… nous le savons au fond !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s