La grande parade des fleurs


DSC00421Le jardin est un lieu d’observation magnifique! Insectes, fleurs, fruits foisonnent tout au long des beaux jours. Nous remarquons qu’il y a un rythme, un temps pour chaque apparition! Au tout début du printemps, nous avons vu apparaître en taches colorées réjouissantes, après un hiver terne, les primevères et les violettes. Puis les beaux jours se sont installés, les pâquerettes et les boutons d’or ont DSC00322remplacé subrepticement les premières. Nous voici rendus aux beaux jours! Ce sont maintenant les liserons, les roses trémières et les coquelicots qui viennent s’offrir à nos yeux! L’observation de la nature avec les enfants leur apprend que tout prend place en son temps dans l’année. C’est particulièrement précieux, à l’heure où l’on trouve des fraises en plein janvier, de connaître le calendrier de Mère Nature.

A la Saint-Jean, je ressors toujours mon livre d’Elsa Beskow pour les plus jeunes. La Grande parade des fleurs * est un album jeunesse magnifique qui raconte l’histoire de la petite Lisa, qui, la veille de la St-Jean-Baptiste, assiste à la grande parade des fleurs. Les fleurs s’animent et se parent sous le pinceau d’Elsa Beskow. Les noms de fleurs sont énumérés et chaque fleur occupe un rôle dans le récit. Depuis la reine des fleurs, la Rose, et les dames fushias, en passant par les pois de senteur et les modestes boutons d’or, sans oublier les mauvaises herbes qui voudraient bien assister à la fête, chacune est animée.

DSC00441

DSC00433Le soir, de cette longue nuit de la Saint-Jean, nous veillons dans le jardin. Nous préparons une assiette de biscuits légers, de tisane légère sucrée de miel, de petits fruits et de jolies fleurs pour les fées, qui, exceptionnellement viendront goûter en ce soir particulier. Je fais cela depuis deux décennies. Au matin, les enfants plus jeunes se précipitent pour aller vérifier si les fées sont passées pour déguster le goûter. Ils trouvent des miettes de biscuits, la tisane avalée et quelques fourmis (en général) qui rôdent sur l’assiette déposée sur une souche du jardin… Le jour s’étire tellement tardivement que les plus jeunes, couchés sur la couverture, le nez en l’air à scruter le ciel, s’endorment souvent avant d’avoir contempler la première étoile… Mais, cette année, mes plus jeunes sont plus rompues aux veillées, et ne se sont point endormies… malgré un ciel qui tardait à devenir couleur d’encre…

Ce fut l’occasion pour réviser les termes « solstice d’été, solstice d’hiver, équinoxe ». On a parlé également du crépuscule. En le vivant directement avec nos enfants, ils peuvent ressentir et « éprouver » ces termes juste en leur faisant remarquer: « Regarde, il est 22 heures trente et le ciel n’est toujours pas noir! Tu te souviens en hiver, à dix-huit heures, il faisait presque nuit! » . « Nous ne sommes ni le jour, ni la nuit. C’est entre les deux, c’est ce qu’on appelle le crépuscule! »

Et les fées guettaient notre départ… dans l’attente de ces biscuits si légers à déguster dans le soir…

DSC00526

* Sur ce site vous pouvez visualiser ce livre en suédois. Cliquez sur la pastille « start », allez cliquer sur l’onglet « Flower festival in Lisa’s garden ». Cliquez sur « play », puis sur ce même bouton qui devient en pause. Puis, faites dérouler les pages à l’aide de l’onglet « next » Les images sont ravissantes.

Advertisements

A propos Brune

Mère-enseignante de 8 enfants. Site: grandirpresduchataignier
Cet article a été publié dans Divers. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour La grande parade des fleurs

  1. lyly42 dit :

    Quelle belle tradition familiale! Voilà de quoi alimenter l’imaginaire et la mémoire affective de vos enfants. Et les fées, ont-elles tout mangé???

  2. popounete dit :

    Magnifique article … Plein de beauté !

  3. Veronique dit :

    Mmum les fées ont du se régaler… j’aurais bien aimé boire la tisane dans cette jolie tasse:)

  4. Gris fleur dit :

    Nous avons tous les livres d’Elsa Beskow. C’est une magicienne du dessin et de l’aquarelle !

    • Brune dit :

      Il me manque certains albums avec les tantes (notamment) Sinon, nous en avons une bonne collection. Ils avaient été réédités vers le milieu des années 90! J’aime beaucoup aussi. Une sorte de Beatrix Potter suédoise au niveau du dessin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s