Construire pour être libre


DSC00365Aujourd’hui se tiendra à la maison une rencontre IEF. Nous ferons avec le groupe de la région une exposition du type « show and tell » pour offrir aux enfants la possibilité de faire un oral devant un groupe. Les enfants qui le désirent pourront présenter un sujet qui les passionne. Comme le groupe rassemble des familles issues de tendances éducatives très diverses nous laissons une large porte aux expositions. Certains sont plus scolaires avec affiches et d’autres ne le sont pas du tout. Ce peut être une exposition des oeuvres d’art effectuées par l’enfant sur toute l’année, ou un film « stop-motion » réalisé par un enfant sur les légos! Par le passé, je me souviens d’un jeune adolescent qui était fâché avec l’école et qui a fait à l’extérieur une démonstration, avec explication, sur le « skateboard » (muni d’une caméra adaptée sur son casque). Ce fut très intéressant!

Il existe un certain « mépris » dans le courant IEF de tout ce qui est plus formel et scolaire… Sans surprise, mes enfants ont choisi une présentation scolaire avec affiches. C’est le mode d’instruction qu’elles reçoivent et forcément le reproduisent. Est-ce que nous allons rougir de ce fait? Bien non! Si d’autres modes sont possibles et offrent une plus grande créativité, il est aussi tout à fait acceptable de présenter un travail intellectuel.

Je constate que la construction très formelle qu’elles reçoivent leur permet tout de même d’organiser par elle-même un travail intellectuel qui se tient. Donner des outils qui construisent apporte indéniablement une certaine liberté. Quand on a des outils, on peut construire… Cette semaine, je n’ai pu beaucoup les accompagner dans leurs travaux , et je souhaitais les laisser assez libres dans leurs recherches. Ce travail se devait d’être le leur . Nous travaillons suffisamment de manière dirigée durant l’année…

Je n’ai pas été « déçue du voyage »! Ma 5e est passionnée de la famille royale (c’est de son âge, le côté people). Elle s’est lancée dans un travail de recherche sur la monarchie anglaise et sous ce prisme de l’histoire d’Angleterre. Ma CM2, suite au dessin animée des « Grandes grandes vacances » s’est prise de passion pour la période de la seconde guerre mondiale. Elle a effectué une bonne rétrospective des principaux événements de cette période. Quant à ma CP, son travail porte sur les animaux. Elle a choisi le renard. Je dois dire que je vais tout de même revoir un peu son travail ce matin avec elle, histoire de corriger les fautes d’orthographe et mettre un peu de contenu. Elle m’a quand même fait bien sourire quand  hier, au repas, elle m’a demandé « si cela existait les statues de renard? » Elle vérifiait si son travail de recherche tenait la route et s’appuyait sur des sources fiables!!! Un travail de rigueur intellectuel, dirions-nous: histoire de ne pas dire n’importe quoi…   C’est ce matin que j’ai aperçu son encart sur son affiche: un dessin d’un artiste en train de fabriquer une statue de renard… je vais l’aider à collecter quelques données sur le renard pour étoffer un peu…

DSC00373

« on peu aux si fabriqué des statu de renard » (sic)

Le travail demeure néanmoins pas si mal étant donné son âge!

DSC00372

Le travail de ma CM2:

 DSC00368 DSC00367 DSC00369

DSC00370

Le travail de ma 5e qui a appris les différentes dynasties, la guerre « des deux roses », la différence entre une monarchie et une république, l’hymne national anglais, ce qu’est une dynastie …

DSC00376

  DSC00377

Publicités

A propos Brune

Mère-enseignante de 8 enfants. Site: grandirpresduchataignier
Cet article a été publié dans Divers. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Construire pour être libre

  1. Laurence dit :

    Bravo aux enfants !Quel beau travail! Le formel ne nuit ni à la créativité, ni à l’autonomie ni à l’enthousiasme…la preuve!

  2. vIC dit :

    Quelle bonne et belle idée!!! Chez nous aussi, les enfants aiment beaucoup faire ce type d’exposés, il n’y a pas à en rougir! Tout ce qui est fait avec cœur est toujours intéressant! Encore félicitations, c’est très chouette et bien dessiné, bravo les enfants!!!

  3. Lysalys dit :

    Mépris pour le formel dans le milieu IEF ? Je ne crois pas. 🙂 Depuis 8 ans que je fréquente le milieu IEF je me suis aperçue qu’il y avait deux grands courants (et finalement beaucoup de familles entre les deux 😉 : un courant très formel et un autre informel. 🙂 Les voix s’élèvent tour à tour… Aujourd’hui plutôt informel en partie à cause/grâce au film « Etre et devenir », cela ne signifie pas que vous êtes isolées et je trouve très bien que vous vous exprimiez également. Si cela convient aux enfants et aux parents, n’est-ce pas ce qui importe ?

    • Brune dit :

      Je conviens que ma formule était maladroite vis-à-vis du « unschooling ». Je ne voulais en rien ouvrir une brèche à une polémique, mais il est vrai que mes mots pouvaient prêter le flanc à cela. Tu as raison Lysalys, ces deux tendances existent en parts assez égales. Mais pour frayer dans ces courants depuis plus de deux décennies, j’ai toujours ressenti que le unschooling était dominant dans nos pensées à toutes en IEF. Les parents plus « formels » se demandent toujours comment être plus créatifs, comment lâcher du lest, comment être moins formel… Car la formule maison suppose un cadre plus souple. Et ce questionnement est heureux! Je le porte aussi.
      J’ai été de mouvance plus « unschooling » au début de l’IEF et je ne me rappelle pas un questionnement analogue, à savoir ne faudrait-il pas être plus formel? La quête est plutôt: comment arriver à décoloniser nos esprits de ces façons de faire issues de l’école.
      Je voulais au fond évoquer ce fameux sentiment de culpabilité qui nous guette quand on est plus formel… mais je ne voulais pas froisser le courant unschooling. En me relisant, je pense que mon propos n’était pas clairs à ce niveau! Tu as bien fait de laisser ce commentaire qui me permet d’éclaircir un petit peu ma pensée…

  4. maman poisson dit :

    super chouette, moi j’ai toujours un peu la manie de mettre mon nez dans tout ce qu’ils font….. ce n’est pas bien et j’essaie vraiment de me corriger.

    • Brune dit :

      Cela dépend au fond… Au départ, et durant une partie de l’année, je préfère tout de même donner un « modèle » à suivre, un canevas. Mais, je pense que c’est intéressant par moment de regarder ce qu’ils arrivent à construire avec leurs outils…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s