Déroulement d’une journée en CP


DSC09777Quand un petit CP débute l’année, il sera bien différent à la fin de l’année. Ses capacités se seront multipliées! Il aura bien souvent appris à lire et à la fin de l’année aura consolidé cet apprentissage. Il saura compter, additionner, soustraire à deux chiffres. Et, pour ma part, je suis un programme (GRIP) qui apprend également à multiplier et diviser dans la foulée. Son écriture se sera améliorée. Il aura également appris à résoudre de petits problèmes mathématiques (que ma fille appelle « des petites histoires »), à écrire quelques petites phrases.

J’ai l’impression qu’il y a un « Big Bang » entre le début de l’année et la fin… C’est pourquoi, il n’est pas facile de relater un journée CP: celles du début ou celles de la fin? Je vais tenter de brosser un tableau de nos journées.

On ne travaille pas autant d’heures à 6-7 ans qu’en CM. Les journées de ma plus jeune sont donc plus aérées!

Chaque journée, nous travaillons une lettre (au début de l’année) ou un phonème au fil de l’année. Au début de l’année , je lui faisais faire une mise en geste comme ceci. Ma fille aimait beaucoup répéter ces mouvements et tracer sur sa petite ardoise. C’était une sorte de petit rituel.

Au début de l’année, je traçais la date dans son cahier. Je lui faisais mettre la date à l’aide d’affiches et de tableau. Chaque jour, elle a des lettres, des phonèmes et des mots à écrire. J’ai également aimé lui faire faire des frises et des dessins à partir de ce livre. Le travail va en progressant au fil de l’année. C’est un travail qui met en place la graphie, mais également la lecture. Dans la Bonne méthode de lecture CP , il y a chaque fois une image avec du vocabulaire. J’ai bien aimé l’utiliser pour préciser oralement les termes!

Ensuite, pour faire reposer sa main, je lui fais lire des mots ou phrases en lien avec le phonème. J’ai utilisé plusieurs ressources:

  

De mon côté,je lui lis une petite histoire qui souvent reprend l’idée du phonème. Par exemple « ou », ce sera l’histoire d’un loup. On précise le vocabulaire. Je tente de choisir des textes avec du vocabulaire riche. Et je la fais dessiner dans son cahier, (ici ce serait un loup).

Ensuite, on apprend une petite comptine ou un poème. On précise le sens des mots.

Puis, je reviens sur le phonème en lui faisant faire une dictée (très courte au début de l’année et de deux  lignes environ à la fin de l’année). En fin d’année, je travaille la dictée autrement. On prépare la dictée pour le lendemain. Elle écrit les mots de la dictée qui ne sont pas encore intégrés et les retient par coeur. le lendemain matin, le premier exercice est d’épeller ces mots. Puis, au cours de la matinée, je lui fais la dictée.

Le temps de tout faire cela, c’est déjà l’heure de la pause.

Après la pause  nous reprenons avec les mathématiques. Je prends GRIP, et me réfère aux photocopies du maître pour introduire les notions. J’utilise également le calcul de Benhaïm . Il y a plusieurs mises en situation en début de leçon. Elle manipule. Puis elle fait des opérations écrites.

Elle fait également chaque jour une matière supplémentaire: anglais (elle se débrouille naturellement  très bien déjà), leçons de choses, histoire (avec ses soeurs mais adapté à son âge), géographie (là, j’ai offert un ensemble moins cohérent!).

Sinon, le reste du temps, elle dessine, bricole, écrit des petits livres, joue.

Le français est ce qui prend le plus de temps. Si elle est fatiguée, je change d’activité.

C’est tout un équilibre entre « travailler pour accroître sa capacité à l’effort » et repérer sa limite et lui permette de s’arrêter afin de ne pas la dégoûter.

Je lui lui lis souvent des albums, des contes, des revues. Elle est demandeuse. Depuis quelques temps, elle arrive aussi à lire de manière plus conséquente. Donc, cela l’occupe .

Le CP et le CE1 sont pour moi un temps de ravissement, d’émerveillement! C’est la joie pure d’apprendre chez l’enfant. C’est aussi encore un temps de tendresse. Les journées doivent être douces! Ma fille dort plus longtemps que ses soeurs, elle prend donc sur un plateau son petit-déjeuner dans la classe (sinon elle manque de sommeil). On appelle ce moment « Le petit-déjeuner de Louis XIV »! Je n’ai pas peur d’abuser de tout ce qui lui permettra de se souvenir avec tendresse de ses premières années! A cet âge, la tendresse est encore prédominante. Il n’est pas rare qu’elle fasse ses exercices et sa lecture à haute voix sur mes genoux! Ou qu’une peluche l’accompagne dans ses travaux. Parfois, elle est moins réceptive, et je dose sa journée. Parfois, l’exploit le plus important sera d’apprendre à lacer ses chaussures.

DSC09615

Voici quelques articles que j’ai déjà fait sur le CP.

A propos Brune

Mère-enseignante de 8 enfants. Site: grandirpresduchataignier
Cet article a été publié dans Divers. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Déroulement d’une journée en CP

  1. lyly42 dit :

    Ah, cela ressemble tellement aux journées de mon fils😀! Mon « artiste » a, en plus, énormément besoin de se dépenser physiquement et il y a des jours ou, comment dire, il est plus souvent dans le jardin qu’à son bureau😉.
    Nous utilisons sensiblement les mêmes supports. J’ai testé cette année la méthode  » Mon CP avec Papyrus du GRIP pour l’apprentissage de la lecture à laquelle il a bien accroché. Merci pour cet article qui me conforte dans ma façon de faire, avoir le temps de jouer c’est si important…

  2. Sab dit :

    Merci pour ce partage très inspirant ! Il va m’aider je pense à broder la trame de ma future CP… La mienne, bien que très mature, aime encore beaucoup jouer !! Alors jusqu’à cette année, je l’ai laissé pas mal profiter d’heures partagées avec les plus jeunes, tout en la prévenant qu’elle devra « travailler » plus longtemps à la rentrée ! Mais je lui fais confiance…elle ne manque pas de volonté!

  3. claire-lise dit :

    Merci pour ce partage…pour moi débutante, c’est très précis. Je vais compléter….Maintenant, je fais de la révision sur les notions vue dans l’année avec ma petite grammaire et les différents phonèmes. Et, je lui fais faire chaque jour un exercice d’écriture ou elle doit copier des phrases sur le suivi de nos têtards ou nos explorations de l’étang….

    • Brune dit :

      Ah! les têtards doivent être assez bien évolés maintetant 🙂

      • claire-lise dit :

        Oh, ils ont mis du temps et pleins de surprise..nous en avons un qui a 4 pattes…l’évolution a été plus long. Chez moi, à 1000 mètres d’altitude, en avril et mai, il y a eu des refroidissements et comme ils sont sur le balcon, et bien, ils ont subi ses froids. D’ailleurs, le froid les engourdissait. Depuis, qu’il fait chaud, il se développe beaucoup plus vite. Mais, attention aux nombres et suivre les conseils d’intra-sciences….j’ai eu quelques morts suite à une polluée et un manque d’entretien….je te partage tout cela par mail.

    • Brune dit :

      Merci des nouvelles Claire-Lise 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s