La déesse aux doigts de rose


DSC08043Nous avons poursuivi le « Feuilleton d’Hermès ». J’ai commandé la version livre puisque j’avais épuisé les dix séances  en ligne et que mes enfants ont vraiment « accroché »!

J’aime leur raconter ce récit très riche, qui nous fait entrer dans la mythologie grecque. Chaque jour (autant que faire se peut) nous lisons un épisode. Hier, l’épisode portait sur la très poétique rencontre d’Hermès avec le dieu Hélios qui promène le soleil le jour, et Séléné, la déesse qui promène la lune en char argent . Son père Zeus l’emmène ensuite rencontrer  la très belle déesse Aurore aux doigts de rose, qui vient entre le soleil et la lune.

DSC08046DSC08041

Je continue de faire illustrer un mot de vocabulaire à ma CP. Elle trace d’abord au compas une « bulle », j’y inscris le mot à illustrer, elle se charge de dessiner. Et sur le reste de la page, elle illustre une scène du récit raconté ce jour-là.  Une fois par semaine, je revois le cahier entier avec elle, et elle me redit les mots de vocabulaire appris jusque-là.

Les effets de l’apprentissage sont parfois inattendus. A quatre heures du matin, ma fille de six ans vient me voir dans mon lit et me demande si « c’est bientôt l’aurore », car elle aimerait voir le ciel rose!!!

 

 

 

Publicités

A propos Brune

Mère-enseignante de 8 enfants. Site: grandirpresduchataignier
Cet article a été publié dans 6e, école-maison, CM1, cm2, CP, Divers, Français, IEF. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour La déesse aux doigts de rose

  1. Kalumaya dit :

    Haaaaaa! l’aurore, c’est la seule chose que j’adore d’allaiter mille fois la nuit, voir le soleil se lever.
    Nous aussi lisons Hermès, les enfants aiment beaucoup ici aussi…et mon mari tend souvent l’oreille pour ne pas manquer un bout de l’histoire. 😉

    • Brune dit :

      Ah! L’allaitement quand la maison est calme et le soleil se lève! Que de beaux moments
      passés! Mais il est vrai qu’à cette heure, nous aussi beaux que soient ces moments, dormir devient un luxe pour le parent. D’ailleurs, quand je demande à mes plus jeunes d’aller se coucher, comme j’aimerais y aller aussi! Et eux, comme ils aimeraient veiller à ma place!
      Le feuilleton d’Hermès est tellement un récit riche à exploiter avec nos enfants!

  2. Juste une remarque, pour enrichir encore cette belle image. En grec l’adjectif est composé, la traduction n’est donc pas « aux doigts roses », mais « aux doigts de rose »… ce qui est forme une triple évocation : la couleur des rayons et du ciel, bien sûr, mais aussi la main de la déesse qui s’ouvre comme les pétales de la rose (et l’aurore se « fanera » comme elle, idée reprise par Ronsard dans « Mignonne, allons voir si la rose… »), enfin l’idée qu’elle répand sur le monde ce que contient cette main, des gerbes de rose, fleur de beauté et de prospérité…
    Le plus drôle est que la mythologie marche encore avec les ados., rien de tel pour capter leur intérêt ! Ils adorent !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s