Leçon de choses: l’escargot


DSC08010Notre randonnée sous la pluie d’hier a permis l’observation de maints escargots sortis de leur cachette afin de tremper un peu leur peau dans l’eau. Ce fut donc la leçon de l’après-midi. Nous avons ramené un escargot à la maison le temps de l’observation (puis l’avons relâché) et une coquille vide d’escargot. Nous avons sorti un pot en verre afin de pouvoir apercevoir la trace de bave que laisse la « bête » en se déplaçant.

DSC08022Après l’avoir bien observé et établi certains liens (par exemple, ma CP l’a rapproché de la limace), nous avons sorti nos ressources afin d’en savoir davantage. Les petites leçons de choses de la Librairie des Ecoles en traite sur un deux pages très bien fait. Nous avons également tiré des informations dans les Leçons de choses d’Orieux et sur ce site .

Nous avons pu déterminer que l’escargot et la limace appartiennent à la même famille, celle des gastéropodes. Il a un corps mou, humide, une coquille, quatre tentacules, dont deux oculaires et deux pour le toucher. L’hiver, ils « hibernent en fermant leur coquille d’un opercule de bave durcit. Nous avons donc sorti le répertoire, et noté « opercule » et sa définition! DSC08020Il se déplace avec un pied musculeux. C’est la bave qu’il sécrète au passage qui lui permet de mieux glisser lors de sa « reptation ». Il est herbivore, pond des oeufs l’été dans la terre et a pour caractéristique d’être hermaphrodite. Il n’a pas de dent mais une langue râpeuse qui lui sert à déchirer les feuilles. Sa coquille est calcaire.  » Connaissons-nous d’autres coquilles calcaires? » leur demandai-je. « Oui, l’œuf de poule! ». On rappelle alors que la craie est aussi calcaire et avec du vinaigre elle se met en réaction et entre en effervescence (nous testons avec de la craie écrasée). Nous écrasons également la coquille vide pour nous assurer qu’il s’agit bien de calcaire. On constate l’effervescence, mais beaucoup moins (peut-être  la coquille aurait-elle dû être réduite plus finement?).

   DSC08006 DSC08005

Les enfants écrivent un petit paragraphe tiré des Petites leçons de choses et je leur demande de construire un résumé de la leçon que nous venons de faire avec schéma, chacune selon son niveau: pour ma CP, écrire la date, « escargot », « salade » et produire un petit schéma était largement suffisant.  Puis, nous relâchons notre invité.

    DSC08023DSC08025

DSC08026

Publicités

A propos Brune

Mère-enseignante de 8 enfants. Site: grandirpresduchataignier
Cet article a été publié dans Divers. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Leçon de choses: l’escargot

  1. Lysalys dit :

    J’aime bien ces leçons de choses. 🙂 Ici aussi nous pratiquions. 🙂 Quant à la coquille, peut-être une question de composition et du temps. En tout cas nous avons fait plusieurs expériences avec des coquilles d’escargot (il me semble qu’il en reste des traces sur le blog) et avec un peu de temps disparition de la coquille. 🙂 J’en ai retrouvé une ici : http://laventuredemietlou.blogspot.fr/2009/07/fabriquer-de-faux-fossiles.html
    Bonnes observations !

    • Brune dit :

      J’avais oublié un grand principe en sciences: patience. Merci de ces précisions, nous allons retenter! Très bien l’expérience avec le plâtre sur ton blog. Mais ensuite, pour retirer les moules, tu brises la coquille?

  2. Ping : leçons des choses | les aventures des aventuriers

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s