Gagner du temps, oui, mais qu’en faire?


DSC07353Nous sommes à une époque où nous cherchons à gagner le maximum de temps sur notre quotidien; machine de toutes sortes font à notre place les tâches ingrates. Et je les en remercie, car pour la lessive, la vaisselle, je suis reconnaissante de ne pas avoir à y consacrer de longues heures par jour à la main! Mais parfois, il m’arrive de me demander si le temps que j’arrive à gagner en utilisant les facilités modernes me permet de vraiment bien utiliser ce temps dégagé…

A quoi est-ce que j’utilise le temps gagné? Je le veux pour souffler et parfois même pour chercher des idées sur le net qui, j’en suis convaincue, me serviront à enrichir ma famille, ma classe. Que de temps parfois « perdu » à chercher la meilleure préparation de cours, alors que la simplicité nous permet souvent d’atteindre le même but!  Or, je constate que plus je passe de temps sur l’ordinateur, moins je suis présente à mon entourage et plus je m’enfonce dans des recherches. N’est-ce pas un comble pour moi d’ailleurs que d’écrire ces mots sur mon clavier d’ordinateur?

Pourtant, plus qu’en n’importe quel milieu, celui de l’IEF en est un sensible au temps en famille et au fait soi-même. N’enseignons-nous pas nous mêmes à nos enfants?

DSC07348Il y en a sûrement plusieurs parmi nous qui cousons, tricotons, cuisons notre pain, préparons nos yaourts, fabriquons nos confitures, cultivons un potager…
Et si nous ne le faisons pas, nous sommes souvent dans le désir un jour de pouvoir le faire. La plupart d’entre nous sommes particulièrement sensibles à ce mode de vie, ne serait-ce que dans le but de transmettre ces « savoir-faire » à nos enfants!

Dans le magasine « Esprit d’ici » du mois de juillet, voici un article étonnant sur le coup de torchonCouverture du mag en cours ou l’art de laver sa vaisselle. Cet article m’a même donné le goût de laver moi-même ma vaisselle à la main: l’art du joli torchon, soigner sa vaisselle préférée (d’accord, je ne m’y suis pas encore mise, mais, c’est dans mes voeux pieux pour ce qui touche mes petits morceaux de vaisselle précieux!). Je me souviens de la joie que j’avais de laver  aux paillettes de Marseille  les petits tricots de mes bébés.

Souvent, on se dit qu’on n’a pas le temps! Je me souviens encore de petits livres lus aux enfants qui racontent ces joies de faire la confiture, de faire le pain. Résultat, j’achètais mes confitures, mon pain pour gagner du temps et je rêvais d’avoir pourtant le temps de les faire moi-même.

DSC07351J’ai réalisé que le temps, on le prend, sinon, on ne le possède jamais! Et le temps que l’on gagne en courant et par la technologie, on le perd en le gaspillant souvent sur le net, pour rien. Cette année, j’ai envie de renforcer dans mon approche avec les enfants cette transmission auprès d’eux. Dans les enseignements transmis, prendre le temps d’utiliser les ressources de notre milieu fait partie de leur éducation à la maison. Cueillette de fruits de toutes sortes, préparation de confitures, gelées, entreposage pour l’année des noix fraîches cueillies, fabrication d’une pâte chocolat-noisettes (issues de notre noisetier) sont au menu! Tricoter, coudre, scier du bois, construire, entretenir une belle tasse de porcelaine, pétrir du pain, faire ses yaourts s’ajoutent dans la liste…

Nous n’avons pas plus de temps cette année. Nous le prenons tout simplement…DSC07346
Et j’aime l’idée d’apprendre à être zen dans chaque chose que nous faisons. Je crois que c’est ainsi, dans la lenteur de ce qui demande le temps d’être pris, que nous pouvons apprendre à aimer ce que nous faisons. En classe maison, n’est-il pas précieux d’apprendre à aimer ce que l’on doit faire? Tenter de bien écrire, prendre le temps de bien lire et observer la richesse d’un texte, résoudre un problème de mathématiques sans nécessité de résultats rapides, comprendre le mécanisme d’un objet ou d’une réaction chimique, observer la nature et son cycle?

Vaste programme, il est vrai… mais de réelles répercussions, j’en suis convaincue, dans notre classe maison…

Et pour nourrir cette réflexion, ce petit livre est un bon début…

 

Publicités

A propos Brune

Mère-enseignante de 8 enfants. Site: grandirpresduchataignier
Cet article, publié dans Divers, Réflexions, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Gagner du temps, oui, mais qu’en faire?

  1. Aurélie dit :

    Quel plaisir de lire tes écrits à nouveau…
    Comme tu le dis, prendre le temps de transmettre ses savoirs, c’est une façon de vivre qui s’associe bien à l’instruction en famille. Quand je repasse par exemple, je leur laisse toujours un vêtement chacun à repasser eux mêmes, car il est important à mes yeux qu’ils apprennent comment bien tenir une maison. C’est une transmission aussi importante que les savoirs scolaires.
    Alors biensûr, ça prend plus de temps, mais du temps, nous en avons, ça tombe bien.
    Depuis que nous faisons l’instruction en famille, nous partageons des tas de petits riens, des petits moments du quotidien, des tâches ménagères, des bricolages, des savoir faire, des balades… Finalement, tout notre mode de vie a évolué, nous vivons en harmonie, dans le partage du quotidien.
    Si les enfants ont appris à mettre leur temps libre à profit, je peux dire que nous adultes avons fait de même. Et qu’est ce qu’il est agréable en fin de journée de se dire que justement, nous n’avons pas perdu notre temps !
    Mais pour autant, j’apprécie les moments où je ne fais rien d’utile, rien de constructif. Un peu de légèreté, l’esprit qui vagabonde librement…. Il y a aussi des temps pour ça, pour rien.
    Prendre du bon temps, quel luxe !!

    • Brune dit :

      « Quand je repasse par exemple, je leur laisse toujours un vêtement chacun à repasser eux mêmes, car il est important à mes yeux qu’ils apprennent comment bien tenir une maison. C’est une transmission aussi importante que les savoirs scolaires. »
      Quelle belle idée Aurélie! Et c’est vrai que du temps pour ne rien faire, pour le perdre, nous en avons besoin! Dans mon billet, je voulais surtout souligner que dans le temps que nous dégageons dans notre course technologique, nous ne l’utilisons pas forcément pour mettre plus de vie dans nos vies! 🙂

  2. Claudine dit :

    Superbe billet Brune !

    Il est vrai que l’école à la maison prend énormément de temps mais il est impératif de savoir « prendre son temps » . A la maison, il est pas rare que j’introduise une leçon autour d’une bonne recette de gâteau…C’est une façon bien plus ludique d’aborder le système métrique !
    J’ai besoin de ma bouffée d’oxygène également, et je l’ai trouvée auprès de mes oursons confectionnés en tricot.
    Tout va tellement trop vite dans notre monde, il est sain d’apprendre à nos enfants de s’accorder du temps…A nous de leur donner l’exemple !

    • Brune dit :

       » A la maison, il est pas rare que j’introduise une leçon autour d’une bonne recette de gâteau…C’est une façon bien plus ludique d’aborder le système métrique ! »
      J’aime! 🙂
      Oui, à l’école maison, nous pouvons apprendre à prendre le temps!

  3. Lysalys dit :

    Voilà une réflexion qui me parle ! Pour gagner du temps, je limite mon temps sur le net qui finalement n’est pas un temps inutile puisque c’est aussi un temps de contact qui me nourrit, le tout est d’équilibrer avec le temps que j’ai envie de prendre pour vivre « réellement ».

    • Brune dit :

      Oui, tout à fait Lysalys. Le net m’est aussi précieux, comme pour plusieurs parents enseignants. Il permet d’être relié aux autres et peut détendre! Mais, de mon côté, je dois me surveillée car j’ai vite fait de passer beaucoup plus de temps devant l’ordi que je ne l’avais prévu au départ, et j’ouvre de grands yeux quand je vois l’heure qu’il est!!! 🙂

  4. claire-lise dit :

    Quel mot magnifique ! Tellement vrai…

    J’ai appris une chose importante; lorsqu’une personne me dit: j’ai pas le temps de derrière j’entends, je ne veux pas prendre le temps de. Il y a une part de choix dans notre temps de ce qu’on veut vraiment vivre ou non. Cela dépend tout de nos priorités !

    Et, puis, pour moi, qui travaille avec la méthode montessori, je découvre que les enfants ont milles moyens d’apprendre ! Et, l’école à la maison est une réelle richesse pour eux, pas enfermé dans une mode d’apprentissage.

    L’ordi, tient j’ai le même souci…n’arrivant pas à faire autre chose, il est devenu mon espace escapade !

    Claire-lise

    • Brune dit :

      C’est souvent les gens qui ont moins le temps qui vont trouver le temps d’en faire plus que les autres… Et parfois, il est vrai, les personnes qui croient ne pas en avoir, en ont plus qu’elles ne le croient! 😉

  5. mon bel aujourd'hui dit :

    J’adhère tout à fait à la démarche que tu évoques. Je suis une convaincue du fait-maison (vaisselle à la main, pain, yaourts et tutti quanti) et de la transmission – en ce moment ça se dispute pour savoir qui lavera la vaisselle !!!! pourvu que ça dure… 😉 -, le tout à la faveur du temps ensemble que nous offre l’école à la maison.
    Pour autant, je ne suis pas sûre d’être capable d’utiliser le temps « internet » pour faire plus de choses avec les enfants. Quand je me retrouve sur internet, c’est souvent avec mon café, ou quand je viens de les coucher et que mon cher et tendre n’est pas encore rentré. Et la couture que j’aimerais tant faire, je n’ai pas forcément l’énergie suffisante pour la faire à ce moment-là. Je le prends comme un temps de pause, de lien avec les autres, tout ce que chacune a évoqué. Mais à encadrer, c’est clair !
    Suite à ton article, je me dis que je ferais mieux parfois de m’allonger avec un livre, de prendre un moment pour me relaxer, dormir un quart d’heure, dire une dizaine de chapelet, passer un coup de fil à une amie. Le livre que tu évoques m’intéresse, je vais voir si je le trouve à la bibliothèque. Merci !

  6. Brune dit :

    Bienvenue. Quel joli pseudo! Rassure-toi: nous sommes toutes à un moment ou l’autre à court d’énergie! Et d’autant plus qu’on a des tout-petits! « Suite à ton article, je me dis que je ferais mieux parfois de m’allonger avec un livre, de prendre un moment pour me relaxer, dormir un quart d’heure, dire une dizaine de chapelet, passer un coup de fil à une amie. » je pense que tu pourrais sentir un réel ressourcement dans les idées que tu évoques 🙂

  7. Laurence dit :

    Je lis aussi ce magazine et comme toi, je me suis fait les mêmes réflexions! D’ailleurs des draps anciens attendent d’être recyclés en torchons dans mon atelier…!
    J’ai vu le film « être et devenir » et lu cet été les livres de J Holt sur les apprentissages autonomes…une claque et une révélation ! Si bien que cette année, j’ai moi aussi décidé d’être plus relaxe de privilégier les apprentissages naturels, en extérieur, les jeux, les discussions etc… et la lenteur! Par exemple, moins de photocopie, on dessine et on copie -donc forcément on fera moins d’exercices dans la journée mais ils seront fait avec concentration et application, on y gagne en efficacité. Notre nouvelle maison se prête à une exploration de la nature sans fin !
    Moi même, j’ai envie de profiter, de faire les choses calmement..
    Notre fil rouge familial de cette année : la beauté. Et cela prend du temps : bien et tout repasser pour avoir de belles armoires bien rangées par ex. Prendre le temps d’être bien coiffée, de bien faire un lit, de ne rien laisser traîner, boire le vin dans un joli verre à pied même dans la cuisine etc…
    Il a juste fallu l’été pour que je me dise : tant pis pour l’inspecteur…il prendra les choses comme elles sont !
    Bravo Brune, et bonne rentrée ! Chez nous l’école-maison reprend le 8

    • Brune dit :

      Décidément nous allons souvent dans la même direction (je pense à ton constat de la fin d’année). Moi aussi la nouvelle maison se prête à l’exploration de la nature sans fin! 😉 Bonne rentrée!
      Ici ce sera sans doute jeudi… si je suis prête. La nouvelle classe elle ne l’est pas et mes manuels tardent à arriver!

  8. claire-lise dit :

    Il existe également le livre André Stern, qui va dans les apprentissages autonomes !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s