Les petites boîtes


DSC05911Mon mari avait un jour récupéré de vieilles boîtes vides à diapositives. C’était le format idéal pour fabriquer mes boîtes destinées à faire découvrir le phonème d’un mot à mes enfants de maternelle. Elles sont précieuses  durant cette étape avant l’apprentissage de la lecture, ou en parallèle,  pendant qu’on apprend à  identifier les lettres, les syllabes, les phonèmes qui leur correspondent. C’est sans doute d’inspiration montessorienne. Ainsi, dans ma boîte sur laquelle est écrit la lettre « b » (en script, cursif, majuscule, minuscule), l’enfant peut manipuler les petits objets qui s’y trouvent commençant par « b »: un bonbon (un vrai), un bouchon, un bouton, un bébé (Playmobil), une bille… Dans la boîte « a », on y trouve une: allumette, un ananas (Playmobil), une abeille (du jeu Honeybee tree), un âne (figurine), une anis de Flavigny (une vraie, c’est mieux!). Dans la boîte « ch » on trouve: un chocolat (un vrai, évidemment!), des figurines de chien, de chat, de cheval, de chèvre, une châtaigne et ainsi de suite…

Ces boîtes quand elles ne sont pas en usage pour un enfant se trouvent en quelque sorte « pillées » -le mot est un peu fort – par les enfants! DSC05907Le chocolat et le bonbon disparaissent mystérieusement, les figurines Playmobils et autres jeux retournent aux propriétaires. Ne restent que le trombone de « t », le pauvre bouton côtoyant le bouchon dans la boîte « b », et personne ne réclame la vis du « v », à moins que le papa ne la cherche précisément… Normal, le rôle d’un objet est d’être utilisé, et non de dormir au fond d’une boîte en attendant le prochain pré-lecteur!

Cette fois avec ma petite huitième, j’ai ressenti une petite « paresse » à l’idée de remplir pour une énième fois, ces pauvres boîtes dévastées. L’ampleur de la tâche me faisait procrastiner – j’avais pourtant prévu le faire en début d’année!!! Mais rassurons-nous, une bonne idée peut toujours naître de nos faiblesses. J’ai ressorti mon panier à petites boîtes et demandé à ma plus jeune de partir à la recherche d’objets pour les remplir ! J’ai alors pris la DSC05908boîte des « a » et y ai mis une allumette (dont j’ai rendu la tête impossible à flamber) et l’ai enjoint de me trouver d’autres petits objets qui commençaient par le phonème qu’on entend .
Et nous avons procédé ainsi pour plusieurs boîtes. C’était un jeu. Elle revenait à moi avec ses récoltes plein le rebord du chemisier. Elle me déclamait le nom des objets de ses trouvailles et nous rangions ensemble dans les boîtes appropriées. Nous n’avons pas encore fini! Cela l’occupera sans doute toute la semaine…

Publicités

A propos Brune

Mère-enseignante de 8 enfants. Site: grandirpresduchataignier
Cet article, publié dans accueil, école-maison, CP, Divers, Français, IEF, Maternelle Grande section, Maternelle GS, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s