Place à la leçon de vie!


DSC05709J’aime bien fonctionner avec une progression des matières que je  planifie assez soigneusement en début d’année. Pourtant, ce canevas est maintes fois tassé, car nous ne fonctionnons pas avec ce plan en priorité. Il est seulement là pour nous donner une orientation. Je le suis de plus près en français, quoique parfois un nouveau texte vienne en remplacer un déjà prévu. En mathématiques, je le suis assez consciencieusement également, mais j’adapte le rythme à la compréhension de l’enfant. Pour les autres matières, il m’arrive régulièrement de faire totalement autre chose que ce qui est prévu! Mais j’ai besoin de ce « planning » en cas de manque d’idées.

Ce qui nous occupe ces derniers temps en sciences : la gestation inopinée de notre chatte (alors que je faisais les démarches pour la faire stéréliser!). Nous avons alors profité de cette excellente opportunité de laisser place à cette grande leçon, après la petite leçon sur les chats https://grandirpresduchataignier.com/2014/02/13/le-chat-svt-cm1/ . Mes sept premiers enfants ont tous été en contact avec mes grossesses et savaient naturellement comment se déroulait ce processus de la vie. Il en est tout autrement pour la petite dernière!

Dès le constat de la grossesse, nous avons muni les plus jeunes de petits cahiers d’observations. L’une a noté soigneusement le tour de taille du félin qui enflait de vie au fil des jours. Les recherches sur internet sont allées bon train, à savoir le schéma de la disposition des fœtus dans le ventre du chat : qui se trouvent en réalité de chaque côté de son ventre.

Qu’est-ce qu’un placenta, une contraction, un fœtus? Autant d’occasions d’apprendre et de s’émerveiller. La leçon n’est plus que livresque, mais s’observe sous les yeux ébahis!

Chacun fait ses paris: combien y en a-t-il? Nous avons pu apprendre en fin de grossesse à les palper délicatement et nous devinions qu’ils étaient 4 ou 5 chatons. Nous  avons préparé une boîte spécialement pour l’événement.  Puis le jour « J » est arrivée. La chatte voulait notre présence. Elle n’allait pas dans sa boîte mais revenait sans cesse vers nous au salon, ronronnant à la recherche de nos caresses. Nous l’avons conduit dans sa boîte et sommes restés discrètement près d’elle. Dans des murmures étouffés chacun observait le miracle de la vie! Cinq petits chatons sont nés. Pas de dispute, chacune peut  donner temporairement à un chaton un « surnom ».

Nos vies sont remplies d’occasions d’apprendre. J’aime nous offrir une structure scolaire  mais j’apprécie aussi les occasions de la chambouler pour nous permettre de nous ouvrir à ce qui se produit tout près de nous!

DSC05746

Publicités

A propos Brune

Mère-enseignante de 8 enfants. Site: grandirpresduchataignier
Cet article a été publié dans école-maison, Divers, IEF, sciences. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s