Revenir en arrière


IMG_0070L’année avance et comme nous aimerions pouvoir foncer davantage vers l’avant. Nous avons ce mythe parfois qu’à l’école maison l’enfant devrait comprendre tout et tout réussir puisqu’il apprend dans les meilleures conditions de ratio en classe. La réalité, c’est que l’enfant n’est pas un ordinateur programmable, ni programmé. Il peut aussi oublier… On a la tentation de croire que parce qu’un chapitre s’est bien passé, qu’on l’a bien travaillé, que l’enfant comprenait, c’est acquis pour toujours!

La réalité est parfois autre. Ma fille en 6e qui comprenait le chapitre sur les fractions vu à l’automne a totalement oublié ces notions. Je lui ai  fait résoudre des exercices et patatras .. un seul exercice fut juste. Dur, dur!

Elle a oublié, tellement oublié, qu’elle a l’impression qu’elle ne sait plus du tout faire! Je fus surprise de la voir pleurer devant ses exercices en après-midi… Ce n’est pas grave d’oublier. Cent fois sur le métier, remettez votre ouvrage… Notre rôle est de répéter (combien de professeurs ne nous ont-ils pas dit que la répétition faisait partie de leur métier?).

J’aimerais foncer, avancer. Il nous faudra reculer, recommencer autrement un chapitre (en vue de l’inspection). Est-ce grave en soi? Pas du tout! Mais cette année, nous ne remplirons  tout simplement pas toutes les notions que nous avions prévues. Les fractions étant une notion préalable et fondamentale à d’autres qui suivront , on ne peut les négliger. Il faut seulement se défaire de ce mode de penser qui s’impose à nous devant le manuel prévu pour l’année: il ne suffit pas de remplir les lignes, les exercices, les pages: il faut les comprendre. Si nous arrivons à faire comprendre et maîtriser les 2/3, ma foi, ce sera excellent!

Publicités

A propos Brune

Mère-enseignante de 8 enfants. Site: grandirpresduchataignier
Cet article a été publié dans école-maison, Divers, Mathématiques. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Revenir en arrière

  1. Sylvie dit :

    C’est tellement vrai… mais tellement déstabilisant pour l’enfant et, avouons-le, même pour nous les mamans. On croit souvent que les notions sont maîtrisées jusqu’à ce que nous revoyons « autrement » ces notions dans un contexte différent ou simplement en révision.

    C’est l’avantage de l’école-maison, à mon avis… on SAIT que la notion a été vue, comprise partiellement, donc nous avons la chance de poursuivre cet apprentissage en profondeur avant de poursuivre ailleurs.

  2. Brune dit :

    Oui, c’est déstabilisant et parfois incompréhensible, car on se dit qu’on l’a tellement travaillé! Oui l’école maison permet de poursuivre l’apprentissage à son rythme et en profondeur. Aujourd’hui, cela va déjà mieux, comme si l’information était stockée quelque part et que soudain, après recherche de fichier: la notion réapparaît!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s