Enigmes et jeux de logique


Pour notre trajet vers la montagne qui prendra plusieurs heures, nous aimons bien nous occuper sur la route. Passés les jeux « Il ou elle », ou « Ni oui, ni non, ni noir, ni blanc » nous aimons bien les énigmes de toutes sortes. Nous avions reçu il y a de cela plusieurs années, un livre qui a de quoi nous remuer les méninges quelques temps…

RÉSUMÉ DU LIVRE

 Voilà un ouvrage qui aurait pu s’intituler ‘Le Grand Livre des énigmes’ : l’âge du capitaine bien sûr, le loup, la chèvre et le chou, le partage des chameaux… Autant d’énigmes incontournables qui appartiennent à notre patrimoine culturel, agrémentés de nombreux spécimens qui feront la joie de tous ceux qui aiment réfléchir, déduire en s’amusant. En effet, avec plus de 800 histoires malicieuses, gags, scènes de vie, jeux de mots, intrigues, Énigmes et jeux de logique vous entraîne dans un tourbillon où humour et logique cohabitent joyeusement. Le tout rythmé par les tribulations de quatre personnages qui se retrouvent dans des situations insolites. Psychologie, perspicacité, sens de l’observation et logique sont les principaux éléments dont vous aurez besoin pour les aider à déjouer tous les pièges qui leur sont tendus.

Les énigmes se présentent de plusieurs formes et font appel autant à la logique, qu’aux mathématiques ou bien aux littéraires. Certaines sont très simples et nous font rire, d’autres fatiguent nos neurones… Le livre comporte six parties et contient 359 pages. De quoi nous occuper durant les trajets mais aussi au cours des repas ou soirées.

J’y ai découvert les Lettrébus. Ce sont des rébus réalisés à l’aide lettres, ces énigmes se présentent à l’intérieur  d’un cadre, sont sans dessin et présentent des expressions. En voici un exemple très facile:

Enigme n°80 : Lettrébus 29  « Avoir les yeux plus gros que le ventre »

Une énigme poétique facile:

Parfois je suis fort,
Parfois je suis faible.
Je parle toutes les langues
Sans jamais les avoir apprises.                            (l’écho)

Énigme de logique:

Le repas de minuit:

Pourquoi le peuple Inuit, peuplade du cercle Arctique, risque-t-il de mourir de faim avant de pouvoir manger du pingouin?

(Les pingouins vivent dans l’Antarctique, et le Inuits l’Arctique).

Énigme mathématiques

Philippe dit à Sonia:

« Si tu me donnes une de tes chèvres, j’aurai alors deux fois plus de chèvres que toi.

– Si tu me donnes une de tes chèvres, répond Sonia, alors nous aurons le même nombre. »

Combien de chèvres ont-ils chacun?

Traduisons en équation les propositions:

Si tu me donnes une de tes chèvres, j’aurai deux fois plus de chèvres que toi:

2(S – 1) = P + 1

Si tu me donnes une de tes chèvres, nous aurons le même nombre de chèvres:

S + 1 = P – 1

 De cette équation, on déduit que S + 3 = P + 1

Donc 2(S – 1) = S + 3

Donc S= 5 et P = 7

Philippe a donc 7 chèvres et Sonia 5

A bientôt!

Publicités

A propos Brune

Mère-enseignante de 8 enfants. Site: grandirpresduchataignier
Cet article, publié dans école-maison, Divers, Français, IEF, Mathématiques, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s