GRIP


J’aime beaucoup lire les billets de Natasha Polony et Jean-Paul Brighelli. J’y ai souvent lu des références au  Groupe de Réflexion Interdisciplinaire sur les Programmes (GRIP). Ils en vantent les ouvrages conçus pour le primaire et qui va dans le sens d’une école plus structurée au niveau des apprentissages. Ce groupe se questionne beaucoup sur l’école actuelle et apporte une réflexion vraiment intéressante qui  me rejoint personnellement. La réflexion qu’ils font de l’école maternelle est fort intéressante: http://www.slecc.fr/HUBY/Huby-refondation.pdf

Je me suis intéressée alors aux différents manuels conçus par le groupe. J’avais regardé à plusieurs reprises  l’apprentissage de la lecture par méthode syllabique de GRIP puisque Brighelli y revient souvent. Ainsi, pour le CP, GRIP offre un matériel complet d’apprentissage de la lecture et de l’écriture, en plus d’apprendre à compter et calculer. Leur approche en mathématiques insiste sur l’apprentissage des quatre opérations la même année.

Pour feuilleter un de leur manuel du CP par Muriel Strupiechonski, GRIP editions, juillet 2012

http://fr.calameo.com/read/00025223593997550a268

Je vois sur leur site des manuels jusqu’au CM1. Avec téléchargement de semaines qui permet de voir l’approche avant de commander pour aller plus loin.

Voici un extrait du CE 2  de Pascal Dupré et Cécile Devéret du SLECC, 2012

http://www.calameo.com/read/00025223570e2312dc700?authid=ytp4Yi98MNzH

Je suis assez emballée par ce que je trouve sur leur site et les progressions proposées. C’est dans le même courant que Marc Le Bris. J’envisage ce matériel pour l’année prochaine en primaire …

Publicités

A propos Brune

Mère-enseignante de 8 enfants. Site: grandirpresduchataignier
Cet article, publié dans école-maison, CM1, CM1, CP, CP, Divers, Français, GS, Maternelle GS, Mathématiques, Réflexions, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour GRIP

  1. jogadel dit :

    Bonjour,
    Après avoir bien intégré la combinatoire grâce aux alphas il est temps pour nous , enfin plutôt pour petit E de travailler sur un livre d’apprentissage. Je pensais prendre celui de CP de la librairie des écoles mais je dois dire que j’hésite maintenant très fortement avec Papyrus. Je ne sais plus trop, les deux sont très proches en ayant chacun leurs avantages et inconvénients.

  2. Brune dit :

    Bonjour Jogadel,
    Je rentre tout juste de vacances et vois ton mot. Comme toi, au départ, je pensais prendre La librairie des écoles au CP, car j’aime bien leur graphisme, leur présentation. La première fois que je suis allée voir GRIP à l’automne, j’ai survolé, et n’ai pas plus que ça accroché. C’est en y revenant récemment, en les inspectant mieux que je penche maintenant plus pour GRIP. Mais moi aussi je demeure partagée, malgré tout. Et c’est peut-être une des difficulté dans le choix du matériel à l’école maison, car plus on en voit, on se rend compte que l’on apprécie plus d’un volume!!! Je crois que de toutes façons les deux méthodes, comme tu le soulignes, vont dans le même sens, la même voie… J’ai juste l’impression qu’au final GRIP fournit plus de matériel et offre un travail plus varié. On leur donne aussi rapidement des textes de belle qualité à entendre pour repérer les lettres étudiées… Je te mets le lien de Natasha Polony sur Brighelli qui en traite. http://blog.lefigaro.fr/education/

    Bonne réflexion! Je crois qu’on ne peut de toutes façons se tromper avec les deux quelque soit notre choix. Ce sont des manuels de qualité!

    • jogadel dit :

      Bonjour Brune,
      Alors finalement après avoir longuement hésité entre le manuel de la Librairie de Ecoles et les deux manuels du Grip j’ai choisi le Papyrus.
      En bonne partie pour les raisons que tu cites: le travail plus varié et les textes dignes d’intérêt qui viennent plus rapidement; mais aussi parce que les pages sont plus structurées du point de vue visuel. J’apprécie la petite tête d’animal qui permet à l’enfant de bien situer la ligne sur laquelle il travaille.
      Papyrus avec sa démarche plus lente conviendra mieux à mon fils que « Lire et Ecrire au CP » qui, lui, conviendra mieux aux plus rapides.
      En ce qui concerne le prix, il est fixé à 12,80 euros , les frais de ports étant de 6 euros.
      J’attends maintenant de le recevoir pour mes premières impressions en main.
      Bon dimanche sous le soleil !

  3. Brune dit :

    Super! Moi, je ne l’ai pas encore commandé! Mais le ferai le mois prochain. J’aime bien l’exercice qui fait copier une phrase à l’enfant et lui demande de dessiner… Pour le prix, je me suis ravisée, car effectivement, j’ai vu qu’il était au prix que tu mentionnes. Mais j’avais vu 35 euros pour le téléchargement à un endroit sur le site. A toi aussi, bonne journée ensoleillée: ça fleure bon le printemps!!!

  4. sandrine dit :

    bonjour,
    Enseignante moi-même (mais en dispo), je trouve très intéressantes les réflexions et les propositions de programmes du GRIP. je partage également les idées de M.Le Bris. Je dois même avouer que c’est un vrai réconfort de savoir qu’il y a encore de tels enseignants de nos jours(Mes années IUFM et mes années d’enseignement ne m’ayant, jusque-là, pas rendu très optimiste pour l’avenir de nos chères têtes blondes!). j’ai acheté les 2 manuels du GRIP pour la GS:  » De l’écoute des sons à la lecture » et « Se repérer, compter et en calculer en GS ». Je les trouve très bien faits, très progressifs et structurés, offrant beaucoup de choix d’activités pour la classe, Je les ai pris pour ma fille et pour ma classe quand j’aurais réintégré l’EN. Ce que j’apprécie dans le GRIP, c’est l’absence de « revendications idéologiques ». Ce qu’ils veulent, c’est enseigner et le faire bien. Quand je lis certains blogs de leurs membres, j’ai l’impression de me trouver face à des artisans qui aiment leur métier, le font simplement, humblement, en ne se gargarisant pas du jargon pédagogogo! Dans ma carrière, un collègue m’a traité de fasciste parce que j’utilisais une méthode syllabique en lecture. Je trouve cela dingue et abjecte.

  5. Brune dit :

    Comme c’est rafraîchissant de lire qu’il y a encore des professeurs comme vous. On le sait, mais on en croise peu… Et, de plus, il ne fait pas bon de le crier tout haut! L’appellation « fasciste » ne m’étonne pas du tout!!! Mon mari enseigne au collège et est à chaque fois étonné que l’on persiste davantage dans un système dont les résultats ne cessent de baisser… Je me sens bien aussi avec ces approches structurées, qui ne veulent en rien dire que nous gavons les enfants sans les amener à réfléchir…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s