Dictées de la semaine CM1


Quatre jours par semaine, nous travaillons la dictée. Cette année, je m’appuie sur une vieille méthode ayant appartenu à ma belle-mère et qui permet de s’intéresser à une notion ciblée mise en leçon. Les deux premiers jours, l’enfant travaille la dictée avec la leçon sous les yeux, ce qui lui permet d’orthographier correctement dès la première fois, en se concentrant uniquement sur cette difficulté. Le cerveau enregistre donc la notion à travers des exercices et acquiert l’orthographe adéquate. Les deux derniers jours, je fais travailler sans la leçon sous les yeux, mais je la lui fais réciter oralement ou par écrit (ce qui n’est pas très long, voyez  l’encadré ci-dessous!). Jusqu’à présent la démarche semble porter ses fruits.

Les mots terminés par ation, ition et otion  prennent un t

sauf passion et compassion, mission, scission et suspicion.

Jour 1

 

Etudions la ____respiration___  et la  ___circulation__ , révisons

l’__évaporation__ et la __condensation__ . Faites votre ___punition_  sans

____récrimination_.

Mon fils a une __passion__ pour l’_aviation___ et la ___navigation__. J’ai raté

ma __composition__ de __récitation___.

Jour 2  Ecrire le nom de la même famille que le verbe :

Finir : la _______________

Circuler : la ________________

Expliquer : l’__________________

Négocier : la________________

Compliquer :la ________________

Accepter : l’__________________

Opposer : l’_________________

Allouer : l’_________________

Promouvoir : la_______________

Dessécher : la _______________*

Composer : la ________________

Proposer : la _________________

La dessiccation

Jour 3

 Dictée de mot

La dentition – une coalition – une complication – des provisions – une commission – la position

Une fiction – une scission – une notion – la compassion – une occasion – une accusation –

– une accession – l’accélération.

Jour 4

Chants des oiseaux

Je me souviens de la profonde émotion qui chaque fois m’étreignait quand , à quatre heures du matin, j’écoutais le chant des merles. De tous les jardins retentissait au même moment, cent fois répété, le merveilleux chant de ces oiseaux. Ces chants étaient en parfaite harmonie avec le lever du jour, avec le calme du matin et avec toute la nature environnante. J’étais en admiration.  (H. Noll)

 

Publicités

A propos Brune

Mère-enseignante de 8 enfants. Site: grandirpresduchataignier
Cet article, publié dans école-maison, CM1, Divers, Français, IEF, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s