Un temps pour « être »


Un petit matin pluvieux nous accueille ce matin. Loin d’être déprimant, ce temps nous convie à du « cocooning »! Les enfants se lèvent, les uns après les autres , les plus petits arrivant les premiers. On part chercher du pain à la boulangerie. Autour du chocolat chaud, mon mari nous raconte le film qu’il a vu hier soir au cinéma avec nos aînés. Une séance improvisée tard le soir! Moi durant ce temps je profitais du calme de la maison pour me retrouver seule pendant que les plus jeunes dormaient. Car, quand on est parent-enseignant, la solitude on ne connait pas! Donc, ces occasions de se retrouver avec soi-même sont précieuses…

J’aime ces journées de répit où rien n’est programmé sauf le désir d’accueillir ce qui sera. Ce matin, les enfants ont envie que l’on passe un temps cet après-midi à faire du Nutell@ maison Pâte à tartiner maison au chocolat . Etant donné la pluie, il est fort probable que nous allumerons un feu pour nous réchauffer après une promenade dehors. Mais peut-être aurons-nous plutôt envie de faire un jeu de société, ou la petite voisine viendra-t-elle jouer avec nos filles? Rien n’est encore décidé, ainsi restent tous les possibles!

DSC00741

Je me souviens, il y a bien des années, lorsque je n’avais encore « que » cinq enfants, un de nos amis devait prendre deux semaines de vacances avec ses deux enfants en l’absence de sa femme qui devait travailler durant cette période. Il m’avait dit qu’il viendrait prendre des cours chez moi pour savoir comment s’occuper de ses enfants. C’était très gentil de sa part, mais il a vite compris que je n’étais pas la personne ressource qu’il cherchait. Ses enfants étant habitués à être animés tous les jours, en groupe. Il avait déjà planifié pour chaque jour et chaque période du jour une activité à faire, car ses enfants ne savaient pas comment s’occuper seuls…

C’est à ce moment que j’ai pris conscience que l’école-maison serait invivable s’il fallait que mes enfants soit en attente d’animation à chaque temps libre! Ils ont développé des outils pour passer le temps. Oui, nous faisons parfois des sorties culturelles, allons à la bibliothèque, faisons une randonnée, allons voir des amis. Mais bien d’autres moments ne sont pas prévus. Et ils savent bricoler, jouer, lire, dessiner, inventer, coudre, construire, monter un film, créer une bande dessinée, faire un gâteau, regarder un film, monter un spectacle, jouer dehors avec des amis…Mais savent aussi, seulement  être. Parfois, nous sommes seulement là, assis près du feu, à contempler les flammes, attentifs au bien-être d’être là…

Publicités

A propos Brune

Mère-enseignante de 8 enfants. Site: grandirpresduchataignier
Cet article a été publié dans école-maison, Divers, Réflexions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s